Grizzlies

TrailBlazers – Grizzlies, débrief du Game 3 : même à l’extérieur, Memphis donne toujours la leçon à Portland

De retour dans l’Oregon après deux déculottées à Memphis, Portland était déjà au pied du mur et devait impérativement redresser la barre devant son public. Mais les Grizzlies ne l’entendaient pas de cette oreille et n’ont même pas voulu discuter avec les joueurs de Terry Stotts. Retour sur une victoire « wire to wire » !

Les gradins du Moda Center sont massivement revêtus de rouge, Arron Afflalo figure enfin sur la liste des titulaires. Bref, l’atmosphère à Portland est électrique pour le début de ce troisième match de la série ! Mais, à l’image des deux premières rencontres, ce sont les Grizzlies qui prennent rapidement les commandes grâce à leur trio d’arrières (Conley, Lee, Allen). Damian Lillard se chauffe la voix après trois minutes de jeu et claque un 3-points qui ravive les fans. Courtney Lee, lui, enquille déjà les paniers et donne un premier avantage à Memphis (11-5). La défense des joueurs de Dave Joerger est une nouvelle fois au rendez-vous et les Blazers peinent à établir un rythme offensif. Beaucoup de tirs à longue distance infructueux. En face, Mike Conley & Co. déroulent et les Grizzlies comptent déjà une avance de 11 points après la moitié du premier quart-temps (22-11). Les entrées en jeu de Chris Kaman et C.J. McCollum ainsi qu’un panier à 3-points de Nicolas Batum ramènent Portland dans le match mais l’équipe du Tennessee tient bon. Après les douze premières minutes de jeu, les Grizzlies mènent 24-19. LaMarcus Aldridge est aux abonnés absents avec seulement deux points inscrits aux lancers-francs et un joli 0/5 au tir.

Les Blazers tentent d’inverser la tendance en début de second quart-temps et cherchent d’avantage à jouer à l’intérieur. Les deux équipes enchaînent les voyages sur la ligne des lancers-francs ce qui permet à Memphis de rester tranquillement en tête (32-24). Surgit de nulle part, Kosta Koufos pousse le vice jusqu’à asséner un violent poster dunk sur le crâne de C.J. McCollum ! On assiste à un bis repetita du premier quart-temps et les Grizzlies remontent tranquillement à douze points d’avance (40-28). Côté Oregon, Aldridge continue sa galère et Afflalo prend sa troisième faute personnelle. Sentant le scénario des derniers jours se répéter, Lillard allume la mèche ! Lui et son coéquipier McCollum se démènent pour recoller au score mais la domination de la raquette par Memphis est tout simplement ridicule ! Assez discret, notre Nico national se réveille et plante deux nouveaux paniers à longue distance (52-44). Damian Lillard se retrouve de plus en plus esseulé et prend donc les choses en main. Le meneur des Blazers claque 14 points en première période ! De leur coté, Mike Conley, Zach Randolph et Marc Gasol continuent leur petite ballade de santé dans la défense adverse. À la mi-temps, Memphis est solidement ancré en tête 62-49. Toujours aucune nouvelle de LaMarcus Aldridge (8 points, 1/10 au tir) !

Poster dunk de Kosta Koufos :

Terry Stotts a demandé de l’intensité et de l’agressivité à ses joueurs au retour des vestiaires et Nicolas Batum semble avoir reçu le message. Le Français est « Money » derrière la ligne de 3-points et reprend la rencontre là où il l’a laissé. Aldridge lui emboîte le pas et trouve enfin la mire. Deux paniers à mi-distance de la part de l’intérieur et Portland revient à dix points de retard (66-56). Mais leurs espoirs de retour sont de courte durée ! Zach Randolph reste intenable et booste de nouveau l’avance de Memphis. Comme en première période, C.J. McCollum devient le catalyseur de Portland et fait des prouesses dans la raquette. Légère ouverture pour les Blazers : Mike Conley doit quitter ses partenaires à quatre minutes de la fin en raison d’un coup reçu au visage (74-66). Les Grizzlies tiennent néanmoins le cap grâce à leurs voyages et surtout leur adresse sur la ligne des lancers-francs (18/19). Nick Calathes pallie parfaitement l’absence de ses deux collègues mais Portland parvient de façon surprenante à rester dans la course. À la fin du troisième quart-temps, les Grizzlies ont toujours les devants 85-75.

Les deux équipes entrent dans les douze dernières minutes de la rencontre et Memphis doit se débrouiller sans son meneur de jeu titulaire pour le reste des hostilités. LaMarcus Aldridge enquille les shoots à mi-distance et ramène Portland (87-79). Le feu Lillard, lui, s’est peu à peu éteint depuis la pause et le meneur enchaîne surtout les pertes de balle. Les Blazers reprennent leur acharnement du premier quart-temps avec des tirs de plus en plus lointains, ce qui fait bien évidemment les affaires des Grizzlies ! Trois lancers-francs convertis par Batum grâce à une faute de Jeff Green redonnent des couleurs aux travées du Moda Center mais, tout doux, Marc Gasol est là pour calmer tout ça (94-82). Arron Afflalo donne enfin signe de vie à quatre minutes de la fin ! Son panier à 3-points en contre-attaque ramène les Blazers à sept points de leurs adversaires. Privé de Mike Conley, Dave Joerger commence à flipper et ce à juste raison !

Un nouveau 3-points de Nico Batum fait exploser Portland (94-91). En vieux briscard, Zach Randolph prend les choses en main et ses coéquipiers suivent son exemple. Memphis s’appuie sur sa défense et reprend rapidement neuf unités d’avance. Batum récidive derrière la ligne quelques minutes plus tard mais le jeune C.J. McCollum se lance dans un « hack-a-Tony Allen » assez incompréhensible ! Les efforts du Français s’en trouvent donc un peu inutiles (102-95). Les joueurs de Memphis sont envoyés aux lancers-francs les uns après les autres mais la technique de Terry Stotts ne fonctionne clairement pas étant donné l’adresse de leurs adversaires. Au fil des secondes, les Grizzlies grappillent les points suffisants pour accrocher une troisième victoire consécutive 115-109.

Les Grizzlies ont établi un record en Playoffs pour la franchise avec ces 62 pions inscrits en première période mais peuvent surtout se féliciter d’avoir une nouvelle fois dominé les Blazers du début à la fin. Memphis mène désormais la série 3-0 et a l’occasion d’en finir dès lundi prochain avec le Game 4. Petit grain de sable dans le bonheur du Tennessee : Mike Conley semble particulièrement touché à l’œil… De son côté, Portland était au pied du mur, la franchise est maintenant aux bords de l’élimination.

Highlights du match :

Box Score :

Box score Stats MEM

Box Score Stats PTB

La suite :

Game 4 : Grizzlies @ Trail Blazers, lundi 27 avril 10:30 PM (mardi 28 à 4h30 en France)

*Game 5 : Trail Blazers @ Grizzlies, mercredi 29 avril (horaire non défini)

*Game 6 : Grizzlies @ Trail Blazers, vendredi 1er mai (horaire non défini)

*Game 7 : Trail Blazers @ Grizzlies, dimanche 3 mai (horaire non défini)

Source couverture : AP Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top