Nets

Hawks – Nets, débrief du Game 3 : il paraît que Brooklyn ne voudrait pas mourir aussi tôt !

Ils ne mourront pas plus tôt que prévu ! Les Nets de Lionel Hollins, que nombreux croyaient enterrés dans cette campagne de Playoffs, ont réussi à l’emporter 91 à 83 ce samedi pour relancer la série.

Ce qui est assez pratique, quand on met en avant une matchup comme dans la preview de la rencontre concernée, c’est qu’elle ne ment que très rarement. Du coup, dans celui opposant les deux meneurs titulaires, c’est bien celui de Brooklyn qui a réussi à prendre le dessus grâce à la contre-performance de l’adversaire, Teague ne finissant qu’à 12 points à 4/13 au tir. Loin de nous l’envie de faire de Deron Williams un dieu vivant, surtout après un nouveau match vécu sans réussite (3 points à 1/8), mais force est de constater que Jeff était bien attendu pour cette rencontre et que le dragster des Hawks n’a pas fait le boulot espéré. Entre lui, Horford (3/12), Korver (1/8) et Denise la pépite allemande (1/9), difficile d’imaginer une victoire au basket, surtout quand tu claques 15 balles perdues, que tu tires collectivement à 6/30 du parking et que la motivation n’est pas véritablement présente. Un match à oublier pour les visiteurs, qui auront leurs jumelles rivées sur le Game 4.

Justement, chez les hôtes, le réveil de Thaddeus Young (18-11), la participation habituelle de Brook (22-13) et surtout l’apport de Bogdanovic (19 points) auront fait la différence, ce qui pourrait permettre aux habitants de Brooklyn de suivre la mode et soutenir son équipe. Dans un Game 4 épique ce lundi qui se jouera probablement dans une arène aussi hostile, les Hawks tenteront de réaliser le vol nécessaire et les Wizards tenteront de tamponner leurs excellents Playoffs jusqu’ici. Pas la peine de se mitrailler le crâne pour aborder le Game 4 avec un nouveau plan de jeu dans le bureau de Budenholzer, le but sera de dupliquer la même affaire qu’au Game 2 en espérant qu’un réveil se produise du côté d’Atlanta, surtout quand on les voit devant l’opportunité de se faire respecter. On félicitera aussi la cohésion du cinq de Lionel, lui qui termine avec 78 des 91 points de la franchise : si les titulaires sont capables d’éruption, il faudrait aussi être capable de ressortir la balle, notamment Joe Johnson qui termine avec ce qu’il a fait en régulière mais pas vraiment, et encore…

Belle opération des Nets qui se refont une santé avant de remettre ça pour le Game 4 prévu lundi soir. Qui sait ce que Brooklyn pourrait faire si Deron Williams dépasse les 10 points marqués… 

Source image : HoopsHabit

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top