Kings

Sacramento bricole dans son coin : DeMarcus Cousins mis à l’isolement jusqu’à la fin de la saison ?

DeMarcus Cousins n’a pas pris part à la large défaite des siens (97-83) à Memphis lundi dernier. Un scénario qui pourrait vraisemblablement se répéter jusqu’à la fin de la saison.

Le numéro 5 de la Draft de 2010 n’a pas été épargné par les blessures cette saison (mollet droit, cheville gauche, infection). Il a déjà manqué 17 rencontres depuis l’ouverture de l’exercice 2014-2015 et il pourrait manquer le reste de la saison selon les dirigeants des Kings, préférant ne prendre aucun risque avec leur franchise player alors que Sacramento n’a plus rien à jouer cette saison. Arrivé en Californie en février, George Karl ne partage pas le même avis que ses N+1 et souhaiterait encore aligner DMC, au moins lors des matches à la Sleep Train Arena.

« Nous avons discuté après qu’il ait dit qu’il était lessivé à la fin d’un match, » confessait le coach des Kings à Michael Wallace d’ESPN. « Je lui ai répondu ‘plutôt que de penser à tout arrêter, essayons de trouver des jours lors desquels tu pourrais te reposer.’ Nous pourrions envisager qu’il joue quelques matches et se repose le reste du temps. Cousins aime jouer et je pense qu’il cherche à se reposer car il veut être au maximum pour jouer. […] J’aimerais le laisser jouer à domicile et je pourrais profiter de nos matches à l’extérieur pour expérimenter de nouvelles choses. »

On pourrait donc n’avoir encore l’opportunité de voir DeMarcus Cousins sur un parquet que quatre petites fois cette saison, mais encore faut-il que George Karl obtienne l’accord de ses dirigeants en amont. À Sacramento, le produit de Kentucky souffre d’un manque flagrant de talent parmi ses coéquipiers et continue d’aligner les performances sans avoir de répercussion sur le score au tableau d’affichage. Ses 39 points et 20 rebonds dans la défaite des siens face aux Pelicans en sont la dernière preuve en date.

Depuis cinq ans déjà, le All-Star doit supporter les choix de gestion parfois désastreux de ses dirigeants sans broncher. Il pourrait peut-être profiter de ses temps de repos pour scouter un peu en vue de la prochaine Draft s’il ne souhaite pas froncer de nouveau les sourcils en juin prochain. Pas facile tous les jours d’être un Roi à Sacramento…

Source : NBC Sports

Source image : www.al.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top