Kings

Réclamation des Kings : la NBA a tranché, Courtney Lee est officiellement un héros à Memphis

On les avait quitté très remontés contre les refs, le 13 novembre dernier, à l’issue de la rencontre qui les opposait à Memphis, mais les Kings n’auront finalement pas obtenu gain de cause auprès de la NBA.

Étonnants depuis le début de la saison, les Kings affichent aujourd’hui un bilan flatteur de 9 victoires pour 6 défaites. DeMarcus Cousins joue son meilleur basket, bien épaulé par des lieutenants en pleine bourre eux-aussi, à l’image de Rudy Gay et Darren Collison notamment. Pourtant, l’humeur n’est pas très joviale en cette douce soirée de novembre dans la capitale californienne. En effet, outrés par la décision du corps arbitral de valider le reverse miraculeux de Courtney Lee au buzzer, les joueurs de « Sactown » avaient décidé d’envoyer une petite lettre à Adam pour lui communiquer leur goût pour le Rock ‘n’ Roll d’Elvis incompréhension. Voici la réponse qu’ils ont pu lire en relevant le courrier de la Sleep Train Arena ce matin.

« La NBA a déclaré aujourd’hui que le commissionnaire de la ligue, Adam Silver, avait décliné la réclamation des Sacramento Kings suite à leur défaite 111-110 contre les Memphis Grizzlies le 13 novembre 2014.

Les Kings contestaient la validité du tir de la gagne de Courtney Lee qui aurait été pris en dehors du temps imparti. Selon le règlement en vigueur, chaque équipe a la possibilité de relever une erreur lors d’un match la concernant, mais elle doit fournir les preuves qu’une règle n’a pas été respectée et que ce manquement au règlement a eu un réel impact sur le résultat final de la rencontre.

Le commissionnaire a jugé que la décision des arbitres de valider le tir de Lee ne comporte aucune anomalie. La réclamation de Sacramento ne justifie en aucun cas que le score du match soit modifié. »

Les principaux arguments des Kings portaient sur deux points précis : Ryan Hollins a éventuellement dévié la balle sur la remise en jeu de Vince Carter, ce qui aurait dû déclencher le chrono et Courtney Lee aurait bénéficié d’une micro-sieste de la table de marque pour passer son alley-oop en moins de 0,3 secondes. Malgré le recours au Replay Center, instauré au début de la saison pour faciliter les décisions dans ce genre de situation délicate, les arbitres n’ont pu vérifier aucun de ces deux faits de jeu, offrant donc la victoire aux locaux dans l’hystérie générale.

Sans cette défaite étriquée, Sacramento serait aujourd’hui virtuellement « playoffable ». Une idée que les Kings doivent éviter de ruminer s’ils ne veulent pas que cette mésaventure ne pèse encore davantage sur leur saison. Heureusement, on peut compter sur DMC pour garder son calme en toute circonstance…

Source : NBC Sports

Source image : trendytron.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top