Hawks

Parole à la défense : Tim Duncan reconnait l’erreur de Danny Ferry mais ne l’accuse pas de racisme

L’affaire n’a pas fini de diviser au sein même de la grande famille que représente la NBA. Ainsi, après des avis globalement mitigés de part et d’autres de la Ligue, Tim Duncan a lui choisi de prendre position pour son ancien coéquipier, Danny Ferry.

Tandis que tout le monde s’affaire en coulisse, à un mois de la reprise officielle, d’autres s’apprêtent à suivre le début de la saison régulière sur leur écran de télévision. C’est le cas de Danny Ferry, empêtré dans une sale histoire de racisme qui ne lui permettra peut-être jamais de retourner exercer sa fonction de GM, au moins à Atlanta. Mais l’affaire fait encore beaucoup réagir et les avis sont très partagés à propos de l’ancien ailier des Cavaliers et des Spurs, même au sein de la communauté NBA. Interrogé sur les ondes texanes de ESPN 1250, le très respecté Tim Duncan a pris la défense de son ancien coéquipier (entre 2000 et 2003 à San Antonio) :

« Nous connaissons tous les deux Danny. C’est un blagueur. Il a évidemment été trop loin, mais il n’est pas celui que tout le monde croit. Je ne crois pas qu’il soit raciste de quelconque manière. Il a dit quelque chose d’absolument ridicule, mais il n’est pas raciste. »

Un constat qui ressortait également de certaines interviews menées par Ric Bucher auprès de joueurs préférant rester anonymes ou encore de Steve Kerr, le coach des Warriors. Finalement, une seule chose est sûre, c’est Atlanta et les Hawks qui ont le plus souffert de tout ce grabuge autour de la franchise de Géorgie. Aujourd’hui, Mike Budenholzer est seul pour gérer à la fois le poste de Head Coach et celui de General Manager, et espère probablement que la revente des Faucons s’effectue au plus vite pour retrouver un climat de travail plus paisible.

L’été ne fut pas de tout repos en NBA où il a fallut gérer une situation sans précédant avec l’affaire Sterling et par la suite les propos déplacés de Bruce Levenson et Danny Ferry. Espérons que cette période peu flatteuse pour la Ligue ait eu le don de dissuader tout nouveau comportement de ce genre en NBA, mais aussi partout ailleurs.

Source : NBC Sports | Image de couverture : thekey.xpn.org

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top