Lakers

Ok(t)oberfest : les genoux de Kobe Bryant en pèlerinage annuel en Allemagne

C’est un événement annuel à Munich. Un passage obligé en septembre. Non, il ne s’agit pas de la fête de la bière, mais du séjour de Kobe Bryant en Bavière pour rencontre le docteur Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt et prendre son traitement pour son genou. Séjour trop court d’ailleurs pour profiter de l’Oktoberfest et se remplir le gosier et la panse de ce que l’Allemagne propose de mieux en gastronomie. Mais Kobe n’est pas là pour s’amuser, plutôt pour préparer au mieux son retour sur les parquets.

On le sait, Kobe Bryant souffre des genoux depuis un moment, ce qui n’est pas surprenant pour un mec qui a passé la moitié de sa vie sur les parquets NBA. Les régimes, les exercices et tous les efforts faits pour prolonger la longévité de ses articulations ne vont pas pour autant le rendre éternel. Le traitement du docteur Wohlfahrt (le premier qui fait une blague sur Wolf fart est viré du site) fait partie des pistes utilisées par Kobe pour repousser un peu plus sa date de péremption.

Ce traitement consiste à prélever du sang de l’athlète (Kobe Bryant dans notre cas), le réchauffer, le passer à la centrifugeuse pour séparer les plaquettes qui seront ré-injectées dans le genou. Attention, rien à voir avec les auto-transfusions misent en cause dans le dopage (souvent évoquées dans le cyclisme) puisque là, c’est légal. Pas fou Kobe. Alors pourquoi aller en Allemagne pour cela ? Il ne serait pas mieux à profiter du soleil californien pour s’envoyer ses injections de plaquettes ?

Et bien parce que sans être illégal, le traitement n’est pas encore complètement approuvé par la FDA, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux. En outre, il a été élaboré en Allemagne, alors quand on a les moyens comme Kobe Bryant, autant aller à la source. C’est plus classe.

Espérons pour les Lakers que cela soit efficace et que Kobe revienne en grande forme. Ils en auront bien besoin dans cette saison qui s’annonce difficile et pour laquelle les PlayOffs s’apparentent à une mission impossible. Peut être pourrait-il ramener un peu de bière allemande de son périple pour boire et oublier les soirs de défaite.

Source : NBC Sports

Source image de couverture : Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top