Celtics

Leader : Rajon Rondo zappe le match des C’s pour fêter son anniversaire

On sait que les Celtics, à l’instar des Lakers, sont une franchise mythique actuellement engluée dans les bas fonds de leur conférence. Les celtes ont cédé aux sirènes du tanking pour la Draft 2014. Et malgré le retour de Rajon Rondo, ils ne décollent pas. Il faudrait leur dire que ça commence à se voir, surtout depuis que Rondo justement, qui ne devait pas être aligné en raison d’une blessure, n’était carrément pas présent sur le banc lors du match de Boston face aux Sacramento Kings.

La raison ? Rajon Rondo était tout simplement… En train de fêter son anniversaire, à Los Angeles, avec toute sa famille, présente pour l’occasion. Outre le fait que l’on peut apprécier se coller une petite mine de temps en temps, même en tant que joueur professionnel. Il s’avère que le comportement de Rondo n’ait pas été très pro pour ce coup-ci. L’intéressé ne souhaite d’ailleurs pas en dire plus.

« On en a déjà parlé, il n’y a rien de plus à ajouter. Je n’ai rien de plus à vous dire. »

Le timing est d’autant plus mauvais que cette sortie nocturne survient face à Sacramento, un autre cancre de la ligue. Mais c’est surtout la manière que Danny Ainge n’a pas apprécié, car le meneur n’en a parlé a personne, et il n’a surtout pas reçu de permission du club. Rondo aurait-il popularisé une nouvelle excuse ? Après « je peux pas, j’ai piscine », voici « je peux pas, j’ai anniversaire ». Quoi qu’il en soit, Ainge assure qu’il va en toucher deux mots à son joueur.

« Lorsqu’il reviendra à Boston, on aura des choses à se dire. Je vais devoir savoir comment ça s’est passé, et ensuite on règlera ça en interne. Ce genre de choses ne se règle pas devant la presse. »

Ce genre d’arguments devrait sans aucun doute le desservir, et il pourrait être obligé de sortir le chéquier s’il avait une amende. Car selon une source, probablement la fameuse « source proche du dossier », il était difficile pour Rondo de refuser.

« Sa femme et ses enfants étaient sur place pour lui, il ne doit pas les voir souvent chaque saison. Et d’autres personnes étaient également venues. Il s’est probablement senti obligé pour tous ces gens là. »

Dans tous les cas, Rondo ou pas Rondo, Beantown n’était vraiment pas enchantée quand elle a su que son leader ne venait pas au matches, et surtout sans prévenir et malgré une blessure. Rondo va vraiment devoir faire le dos rond (désolé, on m’a obligé à la faire). Vivement la draft 2014 hein.

source texte : SLAM Online
source image : The Runner Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top