Celtics

[Preview] Game 2 : Déjà la dernière chance au MSG ?

Retour au Madison Square Garden cette nuit pour la deuxième confrontation entre Pacers et Knicks. Le premier match a tourné à la leçon en faveur des joueurs de Vogel tant les Knicks sont apparus désemparés et sans solutions. Les new yorkais voudront se refaire après un premier match totalement raté et ils n’ont pas tellement le choix. Deux défaites à domicile et ce serait quasiment la fin de tout espoir alors qu’Indiana a déjà repris l’avantage du terrain.

Parfois, certaines équipes se battent toute une saison pour acquérir le meilleur classement possible. Objectif : avoir l’avantage du terrain en PlayOffs. Pour New york, qui a longtemps lutté dans le but d’obtenir le deuxième spot à l’Est pendant la saison régulière, ce léger atout s’est brusquement envolé après un premier match catastrophique. Lors du game 1, les jeunes jambes des Pacers ont su surclasser les papys new yorkais qui seront obliger de gagner au moins une fois à Indiana si ils veulent remporter la série désormais. 

Après une série difficilement remportée face aux Celtics, les Knicks viennent d’être défaits à trois reprises lors de leur quatre derniers matchs. Ils auront besoin de se reprendre rapidement, Carmelo Anthony leur leader en tête, si ils ne veulent pas subir une incroyable correction. Franchises rivales depuis la fin des années 90, Pacers et Knicks nous ont habitués à des séries acharnées et disputées. Cependant pour en arriver là, de nombreux réglages devront être apportés par Mike Woodson. Si son équipe veut connaître un meilleur sort cette nuit, les plans doivent changer…

LES CLÉS DU MATCH

Plus véloce, plus prompt, plus en jambe tout simplement, Indiana devra emmener la partie sur le même terrain que lors du Game 1 pour vaincre, à savoir obliger New York à faire de l’attaque sur un demi terrain grâce à un repli efficace forçant ainsi les isolations. Car New York sur attaque placée, c’est : on file la balle à Melo, on attend et on voit ce qui se passe. Plan B ? On file la balle à J.R. qui récupère le reste des tickets shoots. Mais l’isolation en PlayOffs, c’est rarement payant. Si les deux hommes forts ne gagnent pas en efficacité, les new yorkais seront certainement une nouvelle fois en grande difficulté tant les autres options ne semblent pas ou peu envisagées par l’état major.

Sans doute une des meilleures défense de la ligue, les Pacers devront maintenir leur intensité pour s’assurer des points faciles en transition. Ils ont également su profiter de leur avantage de taille pour effectuer une petite moisson au rebond. Et comme les Knicks ne vont pas grandir entre dimanche et aujourd’hui, ce point positif devrait perdurer. Tyson Chandler n’est pas en grande forme, sans doute toujours diminué par sa blessure au niveau des cervicales. Sans lui et son énergie, les Knicks ne sont plus réellement les mêmes… Les new yorkais devraient cependant pouvoir s’appuyer sur un Raymond Felton toujours aussi en forme. Un autre homme devra venir faire des différences, comme lors de la série face à Boston, qu’il s’agisse d’Iman Shumpert, Jason Kidd, Pablo Prigioni ou Kenyon Martin.

CHECK À L’INFIRMERIE

Toujours absent, Danny Granger ne fera pas son retour pendant ces PlayOffs. Celui qui n’a pris part qu’à cinq rencontres cette saison n’aura pas manqué aux Pacers notamment grâce à l’éclosion de Paul George.

À New York, deux joueurs qui devraient faire leur retour lors du Game 3 manquent toujours à l’appel : Amar’e Stoudemire et Steve Novak. Alors que le premier a repris l’entraînement ce lundi, le second n’aura pas eu un temps de jeu conséquent pendant  la série face aux Celtics. Stoud pourrait faire son grand retour pour le Game 3, reste à savoir ce qu’il sera capable d’apporter.

LE DUEL DU MATCH

Une nouvelle fois, l’opposition entre Carmelo Anthony et Paul George sera déterminante sur un bord du terrain, celui de l’attaque new yorkaise. Mais c’est finalement de l’autre côté où Melo a dû défendre sur un David West toujours aussi précieux en attaque que les choses les plus importantes se sont déroulées. Complet, le big man d’Indiana est un véritable couteau suisse quant il s’agit de faire rentrer le ballon dans l’arceau. On comprend mieux pourquoi et comment Anthony s’est rapidement retrouvé à quatre fautes, le contraignant à un stage sur le banc. Incapable d’arrêter West, les solutions, Anthony ne les a peut-être pas en sa possession. La frustration engendrée par la défense tenace sur Melo aura été déterminante lors de la rencontre. Roy Hibbert aka le mur en a été la pièce maîtresse. D’un côté du terrain la star new yorkaise se préoccupait davantage du fait de ne pas obtenir les calls qu’il jugeait en droit d’attendre que de mettre le ballon dans le panier. De l’autre, il réalisait une partie plus que suspecte et peu convaincante. Reste à savoir quelle sera la réaction de la superstar…

LES CINQ DE DÉPART

Indiana Pacers : George Hill – Lance Stephenson, Paul George – David West, Roy Hibbert.
New York Knicks : Raymond Felton – Pablo Prigioni, Iman Shumpert – Carmelo Anthony, Tyson Chandler.

LA CONF’

Frank Vogel voit comme beaucoup la clé en la façon dont son équipe parviendra à gérer Carmelo Anthony : “Je n’ai pas de solution pour stopper Anthony, pour être tout à fait honnête, si ce n’est de lui rendre les choses le plus difficile possible. Et ne pas faire de faute sur lui, ne pas faire de faute. C’est aussi simple que ça. Il faut être discipliner et ne pas engendrer de coups de sifflet.”

De son côté, Carmelo Anthony connaît une passe très difficile. Depuis le Game 4, sa mécanique est cassée et plus rien ne rentre. Il n’a que peu apprécié le premier match de son équipe. “Ce n’est pas ce que nous voulons faire. nous voulons faire les choses bien à domicile. Nous avions l’impression de leur avoir donné le match. Nous nous rachèterons cette nuit. ”

PRONOSTIC

Alors que les Knicks n’ont que très peu vu le jour, lors du Game 1, ils semblent difficile de les imaginer renverser totalement la tendance. On devrait sans doute avoir droit à un autre match serré que les Knicks pourraient dominer cette fois-ci sur un petit score puisqu’ils n’ont vraiment plus le droit à l’erreur sur leur parquet. Victoire des Knicks de moins de 5 points. Sinon c’est rideau.

CALENDRIER DE LA SÉRIE

Game 1 : Dimanche 5 mai, Indiana @ New York à 21h30.
Game 2 : Mardi 7 mai, Indiana @ New York, à 1h.
Game 3 : Samedi 11 mai, New York @ Indiana, à 2h.
Game 4 : New York @ Indiana, à déterminer.
Game 5* Indiana @ New York, à déterminer.
Game 6* New York @ Indiana, à déterminer.
Game 7* Indiana @ New York, à déterminer.
* : si nécessaire

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    7 mai 2013 à 15 h 25 min at 15 h 25 min

    [Preview] Game 2 : Déjà la dernière chance au MSG ? http://t.co/2UA4LkHOaP

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top