Grizzlies

[Preview] Game 2: Confirmation obligatoire pour le Thunder !

Sauvé in extremis par un tir de Kevin Durant digne des plus grands, le Thunder se doit de valider la balle de break à portée de main ce soir, afin de se rassurer et de ressouder une confiance quelque peu altérée au premier tour par l’absence de Russell Westbrook et le réveil éphémère des Rockets. En revanche, nouvelle opportunité de braquer la banque pour Memphis avant de poursuivre les débats en son antre…

Les clefs du match

La persévérance des Grizzlies: les hommes de Lionel Hollins n’ont pas à rougir de leur performance brillante de dimanche soir, voyant ce premier succès leur filer entre les pattes dans les dernières secondes (93-91 au final pour les hôtes). Tenant tête à Oklahoma City durant toute la partie en faisant jeu égal dans tous les compartiments statistiques, il faudra réitérer le schéma tactique défensif produit au match précédent, en demandant un effort encore plus soutenu, d’ordre surhumain, à Tony Allen dans le but de restreindre la soif exaltée du Durantula à scorer encore et encore (35 points à 50% au tir, 15 rebonds et 6 offrandes au Game 1).

L’apport du banc: s’ils auront bien les yeux rivés sur le « Batman » adverse, les visiteurs du Tennessee devront également surveiller le « Robin » d’un soir, Kevin Martin, qui a su sortir son épingle du jeu en compilant 25 unités, soit presque autant que tous les coiffeurs côté Grizzlies, le tout à 8/14 aux tirs dont un beau 3/5 à trois points, et 7 rebonds. Ainsi, l’éveil prépondérant d’un x-facteur supplémentaire pour les deux équipes (Pondexter, Bayless, Arthur pour les uns? Jackson, Fisher, Collison pour les autres ?) constituerait une option de choix en vue d’un succès capital qui pourrait d’ores et déjà changer le destin de cette série.

La domination de la raquette: hachés menu dans leur tentative d’abattre l’ours se risquant sur leur terre, les piètres braconniers du match 1, Kendrick Perkins et Serge Ibaka (7 maudits points, 12 insuffisants rebonds, 3 contres et 4 précieuses pertes de balle combinés) ont subi les attaques intempestives de Zach Randolph (18 points, 10 rebonds) et de Marc Gasol (20 points et 10 prises), ces derniers devant continuer leur siège, voire de l’intensifier pour converser toutes leurs chances de ne pas revenir les mains vides de leur périple en forêt. En somme, la conquête de cette façade du jeu soulagera considérablement les attaques respectives en contribuant à leur bon développement et à l’efficacité incisive de leur exécution.

Notre Pronostic: Oklahoma City par 11-15 points

 Voilà la deuxième reprise que les Grizzlies de Memphis rate le coche en manquant de triompher de leur opposant sur leur propre terrain, en laissant dix lancers-franc cruciaux en route (14/24). Dès lors, il semblerait que l’avantage psychologique pour ce game 2 soit plus à l’avantage du Thunder, qui devra, à l’image du guide Kevin Durant, asseoir son adresse aux tirs en comptant sur le soutien inconditionnel du public. En un mot, OKC devrait tirer profit de la toujours non-émergence de Mike Conley en l’absence du convalescent Westbrook, qui n’a pas encore su totalement faire étinceler la pleine mesure du potentiel de sa fratrie.

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    7 mai 2013 à 14 h 34 min at 14 h 34 min

    [Preview] Game 2: Confirmation obligatoire pour le Thunder ! http://t.co/hmEwY03gAB

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top