Bulls

La Matinale : une nuit dans la légende

Chaque matin, retrouvez La Matinale sur TrashTalk : un condensé rapide de ce qu’il ne fallait pas louper la veille en NBA. De l’action du jour à la statistique, en passant par le joueur et la citation, touillez votre café dans une atmosphère flash info, en direct sur vos écrans !

Le joueur du jour : Tom Thibodeau

Peut-on vraiment encore douter des qualités exceptionnelles dont le coach des Bulls fait preuve au quotidien ? Après avoir poussé son équipe à s’imposer sur le parquet des Nets dans un Game 7 des plus difficiles à aborder, Thibs a remis les couverts hier soir en persuadant ses soldats qu’ils pourraient battre Miami sur leur parquet. Pire encore, battre Miami sur son parquet après deux mois de repos, la présentation du trophée MVP pour LeBron, et Luol Deng absent tout comme Kirk Hinrich. C’est bien simple : la côte des Bulls était de 8,25 sur la plupart des sites de paris sportifs avant le match. Autant vous dire que certains se sont fait plaisir chez Pizza Hut en sortie de salle. Un exploit irréel qui permet non seulement aux Bulls de créer quelques espoirs, mais qui met aussi une petite panique dans le camp du Heat avec obligation de s’imposer au moins une fois dans l’Illinois. Un coach déjà légendaire.

Le fraudeur du jour : Dwyane Wade

Dans les coulisses de la NBA, il est globalement dit que plus les années passent quand il est avec LeBron, plus Dwyane deviendrait hautain. On n’a du coup pas été étonné hier soir, voyant le MVP des Finales 2006 réaliser son activité favorite et qui crée chez nous rien de plus que des envies de meurtres : se plaindre auprès des arbitres, ne pas revenir en défense, et se poser pour des jump-shots plutôt que de pénétrer pour créer des tirs faciles. Un festival de pleureuse, qui ne mériterait rien d’autre qu’une voire deux fautes techniques pour excessive bitchness, ce qui n’arrivera malheureusement jamais vu son statut. Même Chris Bosh, qui n’est pourtant pas la première à se frotter dans la peinture (ça dépend contre qui ou plutôt quoi), a donné en transpiration pour écarter la défense suffocante des Bulls, pendant que Wade tombait régulièrement au sol en levant ses bras en l’air. Il parait qu’il avait annoncé que cette saison fermerait la bouche des haterz, franchement c’est mal partit concernant les PlayOffs.

L’action du jour : GINOOOOOOBILIIIIIIIIIII

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »VyowVlZsBow »]

Le chiffre du jour : 12

On nous avait dit que Russell Westbrook était l’Iron Man officiel de la NBA, mais il y a une concurrence énorme du côté de Chicago. En effet, malgré tous les blessés, un seul homme résiste : Jimmy Butler a maintenant joué les 12 derniers quart-temps en intégralité, soit 144 minutes sans le moindre repos. Ajoutez-y une défense de fer sur LeBron James et un petit duo 21 points + 14 rebonds et vous obtenez ce que l’on appelle chez nous le coéquipier idéal.

La citation du jour : Marco Belinelli

« Ce n’est qu’un match. » Bienvenue à l’école Thibodeau.

La news du jour : Derek Fisher se fait ficher

Le retour de Derek Fisher en NBA, c’est bien évidemment des tirs clutchs, un leadership exemplaire, des trois dans les corners, mais c’est aussi un champion du flopping sur la plus grande scène qui existe. Son petit manège n’a pas échappé à David Stern qui lui a demandé bien gentiment de payer 5000$ d’amende, un clin d’oeil bien sympa après des mois de bataille lors du lock-out de 2011. Pendant ce temps-là, Gérard Smith fait la ballerine face aux Pacers mais rien n’est à payer… Gros marchés quand tu nous tiens…

La french touch du jour : Joakim Noah

Il ne s’arrête donc jamais. Courant comme possédé par cette rage de vaincre si inspirante à voir au quotidien, Jooks a écœuré le Heat de par sa patience défensive et son leadership tout au long du match. Malgré des problèmes de fautes dès le premier quart-temps, c’est avec intelligence que le français a cadenassé sa raquette pour limiter le Heat à moins de 90 points à domicile. Un exploit que peut d’équipes peuvent se permettre, et qui doit un peu plus renforcer Joakim dans son statut de meilleur pivot défenseur de la Ligue. Il était marrant de le voir galérer avec LeBron James défendant sur lui, mais c’est aussi un signe de respect énorme qui montre que Noah est une arme redoutable et redoutée même par le champion en titre. 13 points, 11 rebonds et 4 passes, et que des gouttes de transpiration pleines de passion.

L’image du jour : Luol Bang

C’est rarissime de voir l’anglais de côté, vu sa capacité à jouer blessé. Mais il semblerait que sa simple grippe soit plus grave que cela… On espère un bon rétablissement au All Star des Bulls qui ont assuré en son absence.

2 Commentaires

2 Comments

  1. @TrashTalk_fr

    7 mai 2013 à 8 h 33 min at 8 h 33 min

    La Matinale : une nuit dans la légende http://t.co/gspcpaJBTE

  2. @MiickyR

    7 mai 2013 à 9 h 18 min at 9 h 18 min

    RT @TrashTalk_fr: La Matinale : une nuit dans la légende http://t.co/gspcpaJBTE

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top