Profil Draft NBA 2024 – Dalton Knecht : la machine à scorer du Tennessee

Le 06 juin 2024 à 15:36 par Julien Vion

Profil Draft Dalton Knecht 4 juin 2024
Source image : YouTube

Loin d’être le plus médiatisé dans l’hexagone, Dalton Knecht était parmi les meilleurs joueurs de NCAA la saison dernière. Capable de scorer à volonté, l’ancien numéro 1 de Tennessee est prêt à apporter son shoot et ses bagages en NBA du haut de ses 23 ans. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Son profil en un coup d’œil :

  • Âge : 23 ans, né le même jour que le mariage entre Louis XVI et Marie-Antoinette
  • Poste : ailier / arrière
  • Équipe : Tennessee
  • Taille : 1m96, comme Zach LaVine
  • Poids : 96 kilos, comme Jalen Williams
  • Envergure : 2m06, comme Anthony Edwards
  • Statistiques 2023-24 : 21,7 points (39,7% à 3-points), 4,9 rebonds, 1,8 passe, 0,7 interception et 0,7 contre (30,6 minutes de moyenne en 36 matchs).
  • Comparaison NBA : des airs de Tim Hardaway Jr.
  • Prévision TrashTalk : Top 10 de la Draft NBA 2024

Son parcours

Dalton Knecht est né le 19 avril 2001 à Fargo dans le Dakota du Nord. Pas maladroit pour mettre le ballon dans un panier, il découvre la NCAA avec la toute petite fac de Northern Colorado après un passage en Junior College. Déjà à plus de 20 points de moyenne lors de la saison 2022-23, Knecht s’éclate loin de l’attention médiatique.

Mais pour sa dernière saison en tant que senior, l’arrière rejoint la Conférence sud-est et les Tennessee Volunteers. En 36 rencontres disputées, il se fait un nom chez tous les observateurs de NCAA en dépassant la barre des 30 unités marquées à 8 reprises. Dalton Knecht brille offensivement, à la fois pour son adresse que ses capacités athlétiques, jusqu’à remporter le titre de meilleur ailier universitaire. En March Madness, sa sortie en Elite 8 ne passe pas inaperçue. Face au Purdue de Zach Edey, Knecht prend feu et envoie 37 points à 6/12 derrière l’arc.

A déjà 23 ans, un âge considéré comme élevé pour tenter sa chance en NBA, il apparaît dans la loterie de la quasi-totalité des mock drafts.

Ses points forts

  • La polyvalence au scoring
  • Le tir à 3-points
  • Coups de chaud et clutch gene
  • Belles capacités athlétiques

Dalton Knecht est parmi les tout meilleurs scoreurs de sa cuvée de Draft. Belle gâchette à 3-points, son efficacité derrière l’arc dépasse les 38% sur l’ensemble de ses 3 saisons en NCAA. Axé sur le catch-and-shoot, mais aussi capable de sanctionner en sortie de dribble, Knecht a progressé chaque saison à la fois en efficacité et en volume, jusqu’à atteindre 39,7% de réussite pour 6,5 bombinettes tentées en 2023-24.

Dans le même temps, il aime montrer ses capacités athlétiques quand il récupère un ballon en transition pour claquer un dunk bien méchant. Loin de se contenter de rester au large, il sait squatter la raquette pour aller chercher des points. On parle donc d’un arrière scoreur à tous les niveaux, qui peut parfois glisser au poste 3 grâce à sa taille (1m96). 

Tennessee’s Dalton Knecht dropped 39 points tonight against Florida.

Knecht has scored a total of 93 points over his last three games 😳 pic.twitter.com/wbnV1nY0xB

— B/R Hoops (@brhoops) January 17, 2024

Surtout, Dalton Knecht a prouvé à plusieurs reprises qu’il était capable d’endosser un costume de super-héros sur le parquet. Au niveau universitaire, il était le go-to-guy de Tennessee, qu’on appelait s’il y avait besoin de mettre 25 points ou d’envoyer du tir bien clutch.

Enfin, l’arrière est un joueur qui se donne sur le parquet et qui se distingue par sa propension à prendre un gros coup de chaud. Quand il est dans un bon soir, Knecht peut bombarder sans limites et dégoûter la défense adverse grâce à des shoots difficiles. Juste avant le début de la March Madness face à la fac de Kentucky, il a battu son record en carrière en envoyant 40 points en 36 minutes.

Career high 40 points for Tennessee’s Dalton Knecht in a loss to Kentucky. Deep range, diverse shot-making versatility and all-around scoring prowess for the projected lottery pick. pic.twitter.com/ZqcCRdeexP

— Jonathan Givony (@DraftExpress) March 10, 2024

Ses points faibles

  • La défense
  • Le playmaking
  • Un handle pas toujours au poil
  • Son âge

Même si on peut constater des progrès, la défense de Dalton Knecht reste son plus gros point faible. Du haut de ses 23 ans, il est régulièrement le point faible de son équipe sur le parquet, même s’il tente de le compenser avec un bon hustle. En NBA, Knecht a des chances d’être ciblé à cause d’un déficit de vitesse latérale pour son poste, en plus de parfois rester bloqué dans les écrans.

Autre problème, Dalton est loin de briller en tant que playmaker. Sur ses 36 matchs disputés avec Tennessee, la natif de Fargo a enregistré 0 ou seulement 1 passe décisive à… 19 reprises ! Au global, il compte presque autant de pertes de balles (1,7) que de caviars distribués par soir (1,8). Aussi, son handle l’empêche de créer systématiquement de l’espace avec son défenseur, et son adaptation face à des longs ailiers en NBA est à surveiller. La franchise qui récupère Knecht n’attendra pas de lui qu’il devienne le premier ou deuxième créateur de l’équipe.

Ce qui va faire la différence

  • Comment peser au-delà du scoring ?

Il n’y a aucun problème, Dalton Knecht marquera des paniers. Mais ensuite ? Dans la NBA actuelle, le scoring est une qualité importante, mais loin d’être suffisante pour espérer prospérer. Si le playmaking ou la défense sont trop en dessous de la moyenne, ses perspectives de carrière seront tout de suite plus limitées. Et au contraire, Knecht pourrait prendre une autre dimension s’il parvenait à rentrer dans un rôle de 3&D – peu probable en l’état – ou au moins de catalyseur offensif capable de mieux impliquer ses coéquipiers. Un bon nombre de joueurs actuels restent bloqués dans un profil-type de scoreur en sortie de banc, utiles dans une rotation mais inexorablement plafonnés.

Projection NBA

Il est possible que Dalton Knecht soit parmi les favoris du titre de Rookie de l’année dans la mesure où il n’aura pas de problème pour scorer. Selon le point de chute, la barre des 15 points de moyenne est un objectif atteignable pour le joueur de 23 ans. Pour autant, l’âge du senior peut refroidir certaines franchises en reconstruction, préférant sans doute un profil plus jeune avec une progression potentielle et un plafond plus haut. Il reste que Knecht a trop de qualités immédiates pour sortir loin du top 10, et sera récupéré par une équipe qui a besoin de punch offensif dans sa rotation dès la saison prochaine.

  • ESPN l’annonce en 9è position (Memphis Grizzlies).
  • Bleacher Report l’annonce en 7è position (Portland TrailBlazers).
  • CBS Sports l’annonce en 9è position (Memphis Grizzlies)
  • The Ringer l’annonce en 13è position (Sacramento Kings).


Dans cet article