News NBA

Ce soir c’est Thanksgiving : pas de matchs NBA, mais 5 recettes de cuisine préparées par la rédac

Dinde

N’hésitez pas à nous envoyer vos réalisations !

Source image : YouTube

Fermez les écoutilles, tirez le rideau, chantez Noël puis rendez-vous compte qu’en fait c’est Thanksgiving : ce soir, la NBA se met en silencieux. Une merveilleuse occasion pour la rédaction de vous concocter cinq recettes à monter puis apprécier en famille, pour fêter l’histoire des Zitazounis comme si vous y étiez.

Mais TrashTalk, c’est quoi Thanksgiving ? Depuis l’époque des Pères pèlerins évangéliques, Thanksgiving est, pour les Américains, une manière de remercier Dieu de la qualité providentielle du Nouveau Monde et de la bonne entente avec les populations indigènes. Ça, c’est Wikipédia qui le dit. Nous, on dit juste que c’est une excellente occasion de se remplir la panse et de passer un bon moment en famille. Le soir de Thanksgiving rime avec « trêve » en NBA : 24 équipes ont joué la nuit dernière, aucune n’ira au charbon ce soir. Faut souffler de temps en temps.

Recette n°1 : la dinde aux marrons

Ingrédients :

  • 100 g de viande de bœuf hachée
  • 2 tranches de pain de mie
  • 1 kg de marrons en bocaux
  • 3 kg de dinde
  • 1 demi-pot de miel
  • 100 g de beurre
  • 1 demi-cuillère de gros sel
  • 300 g de crème fraîche
  • 1 poignée de persil
  • 2 échalotes hachées
  • 1 œuf
  • Un fond de cognac, de rhum arrangé ou de bière, si le foie de grand-maman est aussi fragile que D-Rose

Grand classique de la “gastronomie” américaine, la dinde aux marrons est un peu comme Jaylen Brown : simple, efficace, sans paillettes mais très goûtue. Un inévitable du repas de Thanksgiving. Le genre de valeur sûre que te resservira ta grand-mère jusqu’à son décès – par peur de changer une habitude qui gagne et régale toute la famille. Le procédé ? Achetez une dinde au marché le plus proche, badigeonnez-la de beurre à l’aide d’un pinceau de cuisine. Dans un saladier à part, mélangez les 100 grammes de viande de bœuf hachée aux 300 grammes de crème fraîche. Tranchez les 2 échalotes hachées, dispersez le résultat dans le saladier, cassez un œuf, versez aussi le jaune dans le saladier. Le blanc ne vous servira pas. Enfin, faites tomber le beurre demi-sel dans le saladier et mélangez le tout. Une fois cette mixture maronnée obtenue, faites-la chauffer à feu doux pendant deux heures. Cette étape est utile à la précuisson du fourrage de la dinde. La mixture marronnée est ensuite placée à l’intérieur de la dinde crue, et l’ensemble (dinde + fourrage) est à mettre au four à 210°C pendant deux heures. Scène à part, miellez la trentaine de marrons dans une poêle et chauffez-les dans un fond de cognac. C’est presque fini, il ne vous reste plus qu’à disperser du persil sur l’assemblage final. Bon appétit !

Dinde aux marrons

Recette n°2 : le hamburger de saumon truffé 

Ingrédients :

  • Un saumon géant des lacs islandais
  • 25 g de truffe
  • 50 g de beurre
  • Du pain bun
  • Des tranches de cheddar
  • Une bouteille de blanc sec
  • 100 g de steak haché
  • Du ketchup Amora

De prime abord, le mélange poisson/viande s’annonce exécrable. Mais à la simple lecture du papier, pensiez-vous que le Jazz serait 4e de la Conférence Ouest après un mois de compétition ? Non, donc tranchez finement votre saumon, frottez-y des morceaux truffe pour le recouvrir de goût, et beurrez-le très légèrement. Faites griller le pain bun en parallèle avec une tranche de cheddar sur chacune des moitiés. Cuisez le steak haché comme bon vous semble (saignant conseillé), et assemblez le tout entre les deux tranches de pain bun. Le vin blanc servira à apprécier le poisson. N’hésitez pas à nous communiquer un retour sur nos réseaux sociaux. Bon appétit !

Recette n°3 : les crevettes à tremper dans du lait

Ingrédients :

  • 1 L de lait fraîchement tiré de la vache
  • 300 g de crevettes suédoises achetées au marché du coin
  • Un citron

Association parfaite pour grignoter devant un film : un verre de lait à reremplir selon votre faim, et une assiette de crevettes citronnées à tremper dans le verre de lait. Un duo inattendu, comme l’étaient Hamidou Diallo et Kevin Knox avant le début de saison.

Recette n°4 : la galette au Gatorade

Ingrédients :

  • Pâte feuilletée (2)
  • 125 g de sucre
  • 60 g de beurre mou
  • œufs
  • 150 g de poudre d’amande
  • 1 gousse de vanille
  • 2 c. à soupe de rhum
  • 1 œuf pour dorer la galette avec 1 pincée de sel
  • 50 g de crème pâtissière
  • 500 ml de Gatorade Cool Blue

On sait que certains ont beaucoup de mal à vivre sans LeBron James. À défaut de passer une soirée avec le roi, ils pourront déguster cette galette des rois au Gatorade. La recette de la frangipane est des plus classiques, pas simple à réaliser, avec en surprise de la rédac’ cet ajout de dernier instant : 500 ml de Gatorade « Cool Blue » à verser dans le saladier. Il est possible que le résultat ne soit pas de la couleur escomptée pour une galette frangipane classique. Il est également possible que ce soit dégueulasse.

Recette n°5 : le taon-pering

Ingrédients :

  • Un taon
  • 2 g de beurre
  • 1 g de miel
  • Un quart de tranche de pain de mie
  • Un verre de rhum à 90°
  • Un téléphone proche
  • Beaucoup de curiosité

Un jeu de mot claqué auquel les plus valeureux donneront suite en s’essayant à la dégustation du taon, ce petit insecte qui passe son temps à emmerder les chevaux. Sans déconner, après 10 minutes de cuisson à 180°C (température pas trop élevée histoire de ne pas le faire disparaître), avec une goutte de miel, un fond de beurre et entre deux petits morceaux de pain de mie… c’est jouable. Il est toutefois fortement recommandé de claquer un cul sec de rhum à 90° au préalable, et de déjà taper le 15 sur un téléphone prêt en cas d’« incident digestif ». Faut pas oublier que le taon est une petite saloperie qui pique comme le panda mange du bambou, et que même mort son dard reste actif. Ainsi, si vous ressentez une douleur vive et que débute une inflammation localisée en fond de gorge (autrement dit qu’une grosse tache rouge s’y forme), n’attendez pas que passe la nuit et ne prenez pas de médicaments sans la consultation en urgence d’un professionnel. Jamais bon de mélanger les anti-inflammatoires au rhum, et on n’a pas envie de se retrouver avec un mail de votre avocat à 23h39 ce soir.

Taon
Fin de cette fabuleuse session cooking spéciale « Thanksgiving » avec Dorothée et Sylvie, on se dit à dans un mois pour l’édition « fêtes de fin d’années » en compagnie de Bruno et Marco, deux sapeurs-pompiers à la culture gastronomique fine et délicate.

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top