Les Français en NBA

Et si Victor Wembanyama était drafté par le Oklahoma City Thunder ? Probabilité, lieux à visiter, cinq majeur projeté !

Couverture destination NBA Victor Wembanyama Thunder 2 novembre 2022

On est dans le turfu.

Source image : TrashTalk

Le 16 mai prochain aura lieu la Lottery de la NBA. La Lottery de 2023, évènement déjà identifié comme l’un des plus importants de l’histoire récente de la NBA, car c’est ce jour-là qu’on saura quelle franchise pourra sélectionner en premier lors de la Draft, le 22 juin. C’est donc ce jour-là qu’on saura, fort logiquement, quelle équipe pourrait drafter Victor Wembanyama, phénomène français de plus de 2m20 dont même ta tante parle lors des repas du dimanche.

Est-ce qu’il est trop tôt pour en parler ? Peut-être. Est-ce qu’on va donc en parler tous les jours dès cet instant ? Évidemment. Et pour rentrer dans le vif du sujet, voici une petite projection de la saison 2023-24, en imaginant ce que Victor Wembanyama pourrait donner dans… les 30 franchises de la Ligue. Pour certaines cela relève de l’utopie, pour d’autres c’est tout à fait possible et c’est même le projet, mais pas de jaloux donc on parle de tout le monde. Aujourd’hui ? On passe en mode Oklahoma City Thunder, pouponnière qui se verrait bien associer deux licornes en 2023.

Liens pratiques

La situation actuelle du Thunder

Le Thunder devait tanker, mais le Thunder gagne ses matchs avec un Shai-Gilgeous Alexander en mode MVP. Alors que penser de cette équipe ? Jusqu’où ira-t-elle pour avoir un bon pick de draft ? Avec un bilan à l’équilibre au moment où on écrit ces lignes, dur d’y voir bien clair du côté de l’Oklahoma. On peut quand même imaginer que SGA va ralentir un peu la cadence, que les favoris vont se réveiller un peu (coucou Golden State), et qu’OKC devrait redescendre à une place un peu plus adéquate, genre 13è.

Le cinq majeur projeté (et très idéalisé) si Victor Wembanyama déménage à Oklahoma City cet été

  • Josh Giddey
  • Shai Gilgeous-Alexander
  • Luguentz Dort
  • Victor Wembanyama
  • Chet Holmgren

Josh Giddey en mode Rookie de l’année, Shai-Gilgeous Alexander qui bataille pour être MVP, Luguentz Dort qui fait partie des trois meilleurs défenseurs du monde selon Luka Doncic, le starting five est déjà bien chaud cette saison. Ajoutez-y Victor Wembanyama et Chet Holmgren qui vont se battre pour le titre de ROY, et vous avez un cinq qui peut déjà viser très, très haut. À l’intérieur on sera sur des Twin Towers potentiellement all-time, derrière on aura de la défense bien solide et du scoring à ne plus s’avoir qu’en faire, ne reste plus qu’à espérer qu’il ne suivra pas les traces de Chet pour sa première saison.

Est-ce que tout ça serait une bonne nouvelle pour Vicou ? Pourquoi pas, franchement, jouer les premiers rôles dès son arrivée dans la Ligue, ce n’est pas donné à tout le monde. Une équipe jeune avec un entraîneur jeune, qui vise la victoire assez vite et va pouvoir grandir ensemble, tout ça dans un marché où la pression n’est pas la plus forte au monde, il y a pire comme environnement pour s’épanouir.

Un endroit à visiter pour Victor

Le Mémorial National d’Oklahoma City, parce que l’histoire doit être sue. Le 19 avril 1995, une bombe explose dans le bâtiment fédéral Alfred P. Murrah, tuant 168 personnes. La plus grande tragédie de l’histoire de la ville. Si Victor Wembanyama veut comprendre ses nouveaux fans, et se rendre parfaitement compte de ce qu’il peut représenter pour eux, il doit apprendre de leur souffrance. Le mémorial a été érigé en avril 2000, soit quatre ans avant la naissance du Français. De quoi bien se mettre dans la tête qu’on n’est jamais plus grand qu’une institution, et jouer avec humilité sans avoir peur de se donner à 100%.

okc memorial

Probabilité du scénario : entre 10 et 14%

tableau odds vide

Peu de chances qu’OKC finisse parmi les trois pires équipes puisque les Rockets, le Magic et les Pistons existent. Surtout avec le niveau qu’ils affichent sur ce début de saison, même si on le sait tout ça est très long et la la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain, quelle poésie. Le Thunder aura ses chances pour mettre la main sur Vicou, à eux désormais d’en avoir le plus possible, 14% pour ne pas le préciser. Enfin, rappelons-nous des Pelicans de 2019, qui avaient réussi à chopper le premier pick et Zion Williamson avec… 6% de chance, oui, ça arrive.

Voilà pour cette édition Oklahoma City Thunder de notre grande série consacrée à la Draft de Victor Wembanyama. Ouais, sept mois avant la Draft. Et vous, vous aimeriez le voir atterrir où le grand Vic ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top