News NBA

Calendrier NBA 2022-23 : quelles équipes joueront le plus souvent en antenne nationale ? Les Warriors et les Lakers à l’honneur

La surprise est énorme (non).

Source image : NBA League Pass

Sorti hier soir aux alentours de 21h, le calendrier officiel de la saison NBA 2022-23 a livré tous ses secrets. Et parmi les subtilités toujours intéressantes à analyser, il y a les matchs en antenne nationale, c’est-à-dire ceux qui sont diffusés sur les chaînes ESPN, ABC et TNT. Quelles équipes joueront le plus souvent devant les yeux de tout le pays ? Le moins ? On fait le point.

Les matchs en antenne nationale, c’est un peu un signe de reconnaissance. Les équipes les plus hype de la NBA sont logiquement celles qui jouent le plus souvent sur la grande scène tandis que les équipes du bas de tableau ou qui font beaucoup moins parler restent limitées à des diffusions sur le plan local. Alors oui, cette hype n’est pas toujours liée purement aux résultats sportifs, car on sait que le standing d’une franchise, le marché dans lequel elle évolue et les stars qu’elle possède dans son effectif jouent également beaucoup. Vous voulez un exemple ? Pas besoin de chercher bien loin. Les Lakers auront pas moins de 27 matchs diffusés en antenne nationale lors de la saison 2022-23, eux qui participeront à tous les grands événements de la régulière comme l’Opening Night ou le Christmas Day. Seuls les Warriors de Stephen Curry – champions NBA en titre – font mieux avec 30 matchs (les deux équipes s’affronteront d’ailleurs lors de la soirée d’ouverture à Golden State). Pourtant, Los Angeles reste sur une campagne catastrophique où elle n’a même pas atteint le play-in tournament malgré les grosses attentes qui pouvaient l’entourer il y a un an. Pas vraiment le profil d’équipe qui mérite d’être dans la lumière. Mais les Lakers sont les Lakers, l’une des franchises les plus mythiques de la NBA, avec LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook dans le roster. Et ça forcément, c’est très hype.

Les Celtics, finalistes NBA en 2022 et rivaux historiques des Lakers, ferment eux le podium avec 25 matchs au programme en antenne nationale. On a envie de dire que c’est logique au vu du formidable parcours de la bande à Jasyon Tatum la saison dernière, les attentes les concernant, et le standing de la franchise. Les Bucks et les Sixers, deux autres poids lourds de la Conférence Est, complètent le Top 5 avec 23 matchs, tandis que la meilleure équipe de régulière en 2021-22 – à savoir les Phoenix Suns – aura droit à 22 rencontres en antenne nationale.

Tout au fond du classement, on retrouve des équipes comme les Spurs, le Jazz, les Kings, le Magic, le Thunder, les Rockets, les Pacers et les Pistons, avec seulement un match en antenne nationale. Le point commun entre ces équipes ? Elles sont toutes dans un processus de reconstruction, excepté Sacramento qui soi-disant joue les Playoffs. Dans le lot y’a certes des jeunots qui représentent déjà l’avenir de la NBA (Paolo Banchero, Chet Holmgren, Jalen Green et Jabari Smith Jr., Cade Cunningham et Jaden Ivey…) mais pour l’instant faut encore laisser la place aux grands. On note également que les Atlanta Hawks de Trae Young ne seront diffusés que huit fois en antenne nationale, alors qu’ils faisaient partie des équipes qui montent après leur gros parcours lors des Playoffs 2021. La saison décevante de l’an passé a visiblement laissé des traces, et l’arrivée de Dejounte Murray n’a pas trop réussi à relancer la hype. On attend désormais le tweet d’Ice Trae pour montrer sa stupéfaction par rapport à ce total.

Les Warriors et les Lakers tout en haut, des équipes de petit marché et en reconstruction tout en bas, bref rien de bien surprenant. La NBA a très bien conscience de la hype qui entoure ses différentes franchises, et compte comme toujours capitaliser là-dessus. 

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top