International

Luka Doncic remporte un énorme duel contre Nikola Jokic en sélection nationale : ils sont au courant que l’EuroBasket n’a pas encore commencé ?

Luka Doncic EuroBasket 18 août 2022

Tu sais que tu as le droit de faire des matchs à moins de 30 points ?

Source image : YouTube

Après Giannis Antetokounmpo qui atomise l’Espagne en match « amical », c’était hier soir au tour de deux autres stars européennes de la NBA de se livrer une bataille acharnée avec leur sélection nationale. Au final, c’est la Slovénie de Luka Doncic qui s’est imposée à domicile face à la Serbie de Nikola Jokic, dans un duel de mecs en -ic qui aura tenu toutes ses promesses.

Pourquoi, dans un match comptant pour du beurre et où la victoire ne veut pas dire grand-chose, Luka Doncic et Nikola Jokic se sont autant tiré la bourre ? Eh bien la réponse est très simple : la fierté. Celle de vouloir prendre l’ascendant sur l’autre, de rappeler pour l’un qu’il est le double MVP de la NBA en titre, de prouver pour l’autre qu’il a d’ores et déjà le niveau pour lui aussi décrocher cet honneur. Le résultat pour nous ? Un match amical qui n’en avait que le nom, car la Slovénie et la Serbie nous ont offert un spectacle digne du prochain EuroBasket qui se tiendra dès septembre prochain. Après une rencontre au coude-à-coude où les deux équipes se répondent coup sur coup, ce sont finalement les hôtes qui ont triomphé après prolongation (97-92), portés par un Luka Doncic en mode rouleau compresseur. Step-back du parking, pénétrations et même bras roulé sur la tête de Jokic, Luka Magic était bien présent à Ljubljana hier soir. Heureusement qu’il a annoncé avant le match ne pas encore se sentir à 100% physiquement. Allez, voilà la ligne de stats du garçon, et les petits highlights qu’on adore : 34 points, 9 passes, 6 rebonds et 1 interception à 11/20 au tir en 34 minutes.

En face, Nikola Jokic aura fait du Nikola Jokic. Sans forcer, il s’est donc rendu en étant auteur d’une belle performance avec 26 points, 12 rebonds et 6 passes, la routine quoi. On ne peut toutefois s’empêcher de penser que le pivot s’en voulait à l’issue de la rencontre pour avoir manqué sept lancers (12/19), dont celui qui aurait fait passer la Serbie devant à 21 secondes de la fin du quatrième quart-temps. Novak Djokovic a donc fait le déplacement à Ljubljana pour rien, pas comme l’ancien NBAer slovène Anthony Randolph, qui a lui profité du spectacle offert par la relève. On vous laisse donc avec un petit résumé de ce match sympatoche, qui ne fait qu’aiguiser notre appétit insatiable de fan de la balle orange.

Luka Doncic l’a annoncé : la Slovénie ne vise que l’or au prochain Euro. Et après une telle confrontation, difficile de ne pas être hypé par la compétition qui arrive en septembre, et qui promet de nous en mettre plein la vue.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top