Les Français en NBA

La Draft 2022 a vibré au son du cocorico : quatre Français appelés sur l’estrade, tema la cuvée tricolore

Vive la france baguette Français Draft 2022

Quatre Français supplémentaires au pays de l’Oncle Sam, la première bonne nouvelle de l’été.

Source image : istock

Comme chaque année, plusieurs Français tentent leur chance au pays de l’Oncle Sam. Ils étaient quatre pour cette Draft 2022 et chacun a réussi son pari puisqu’Adam Silver a appelé tous nos compatriotes depuis son pupitre. Un carton plein pour le basket tricolore !

Ousmane Dieng, Ismaël Kamagate, Hugo Besson et Moussa Diabaté partageaient le même rêve cette nuit, voir Adam Silver arriver tout sourire et prononcer leurs noms devant les fans du monde entier. Sans surprise, Ousmane Dieng n’a pas eu à attendre trop longtemps. Invité dans la Green Room comme tous les cracks de la cuvée, l’ailier passé par les New Zealand Breakers a pu aller serrer la main du boss de la Ligue et enfiler une casquette des Knicks. Le joueur ne défendra pourtant pas les couleurs du Garden car il est directement échangé au Thunder, décidément très francophile, où ils pourraient rejoindre Théo Maledon et Jaylen Hoard (si ceux-ci sont conservés par la franchise). Une équipe jeune et qui mise à fond sur le développement des pépites, on pouvait difficilement rêver plus bel environnement pour le talent de Villeneuve-sur-Lot.

Si la draft de Dieng était une formalité, ses trois camarades partaient de beaucoup plus loin. Allait-on avoir tout le monde au second tour ? Certains allaient-ils devoir passer par la case two-way contract comme par exemple Yves Pons l’an dernier ? Les franchises ont tranché et nos trois tricolores ont bien fait craquer le Top 60. Un 4/4 aussi propre que Steph Curry sur la ligne pour le cocorico et des destinations assez sympatoches pour nos représentants. Second appelé de la soirée, Moussa Diabaté va rejoindre Nicolas Batum chez les Clippers (s’il prolonge), renforçant ainsi une raquette qui pourrait se vider prochainement selon les dossiers Zubac et Hartenstein. Une équipe qui joue la gagne et le capitaine des Bleus comme soutien pour ses premiers pas en NBA, difficile de ne pas être content.

Constat similaire pour Ismaël Kamagate. Le pivot du Paris Basketball s’offre également un joli spot en atterrissant à Denver. Passer de la capitale aux montagnes du Colorado risque d’être un beau changement d’ambiance mais l’intérieur va pouvoir profiter des conseils du pivot référence du moment et double MVP en titre, Nikola Jokic. Un mentor idéal à l’heure de découvrir la Grande Ligue et il va falloir activer le mode éponge. Autre point positif, la franchise des chercheurs d’or est bien connue pour sa capacité à développer les jeunes joueurs. Les minutes seront sans doute limitées dans un premier temps mais le fit est extrêmement prometteur pour Kamagate.

Enfin, Hugo Besson ferme le bal d’une bien belle danse puisqu’il rejoint les Bucks sur le gong. Le désormais ex-champion en titre a décidé de miser sur le guard tricolore, lui aussi passé par les New Zealand Breakers. C’est une petite surprise car Hugo était attendu plus haut dans la cuvée mais la destination est loin d’être dépourvue de charme. Côtoyer Giannis Antetokounmpo, Khris Middleton ou encore Jrue Holiday chaque jour à l’entraînement, on a vu pire. Malgré tout, il va falloir se battre pour choper des minutes avec Grayson Allen, Pat Connaughton et Wesley Matthews (s’il reste) qui se partagent généralement le gâteau au poste 2. L’apprentissage passera sans doute par la case G League et le Herd du Wisconsin. Un moindre mal pour s’offrir le droit de rêver de NBA.

Quatre Français à la Draft 2022, c’est une bien belle cuvée ! On n’avait plus vu autant de représentants de l’Hexagone depuis 2016 avec cinq appelés et c’était alors un record. Vivement la Summer League pour voir tout ce beau monde en action. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top