Rockets

Jalen Green monte en puissance : 22 points de moyenne depuis le All-Star Break, objectif lune pour la fusée

Jalen Green Rockets 10 mars 2022 pari

Nouveau record de points en carrière, 7 des 9 derniers matchs au-dessus des 20 points, Jalen Green a retrouvé le sourire.

Source image : Youtube

Très bon depuis le All-Star Break, Jalen Green confirme sa montée en puissance à Houston. Auteur de son record de points cette nuit contre les Lakers, l’arrière est en train de faire taire les critiques. 

Lorsqu’on parle de la course au Rookie of the Year, les noms de Evan Mobley, Scottie Barnes ou encore Cade Cunningham arrivent rapidement dans le débat. Pas forcément étonnant puisqu’il s’agit de trois des quatre premiers choix de la dernière cuvée. Mais quid du quatrième larron ? Si Jalen Green ne fait pas une mauvaise année en soi (15,7 points, 3,2 rebonds, 2,5 passes, 41% au tir et 32% de loin), on espérait sans doute un peu plus de la part d’un joueur qui annonçait ouvertement (et souvent) être le meilleur prospect de la Draft 2021. Le contexte de Houston, les blessures et une certaine irrégularité ont relégué Jalen dans la hiérarchie des rookies, et son triste Slam Dunk Contest n’a pas aidé à améliorer la hype sur cette saison 2021-22. Un échec qui a peut-être réveillé la bête puisque la pépite des Rockets claque de bien belles performances depuis la pause.

Les stats de Green depuis son rendez-vous manqué à Cleveland ? Près de 22 points de moyenne, à 50% au tir et 36% du parking. On n’oublie pas non plus quelques actions bien spectaculaires des deux côtés du terrain pour nous faire profiter de ses qualités athlétiques. Et comment ne pas revenir également sur son excellent match de cette nuit contre les Lakers ? 32 points, à 13/21 au shoot et 4/7 du parking mais aussi un money time parfaitement géré de la part du minot. Comme expliqué en interview de fin de match, Stephen Silas avait demandé à ses joueurs de cibler Carmelo Anthony et le scoreur ne s’est pas fait prier pour exposer les lacunes défensives du vétéran. C’est déjà lui qui pousse L.A. à aller en prolongation et c’est encore lui qui va infliger en solitaire un petit 7-0 aux Purple and Gold dès l’entame de l’overtime. Une vraie performance de patron, celle d’un joueur qui prend ses responsabilités et quelque chose nous dit que c’est pas la dernière fois qu’il met tout le Texas sur ses épaules pour arracher la victoire. La course au Rookie of the Year semble perdue pour la fusée de Houston mais on a bien envie de voir cette montée en puissance se confirmer sur le dernier mois de compétition. Avant une année sophomore à la hauteur de son immense talent ? On ne demande que ça.

Jalen Green sort des grosses perfs depuis quelques matchs et il n’a pas l’air de vouloir s’arrêter en si bon chemin. En attendant la Lottery, la pépite offre aux Rockets de quoi s’ambiancer. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top