Blazers

Damian Lillard réévalué dans 2 à 3 semaines : un retour n’est pas à exclure, alors plutôt Tanking ou Play-In pour les Blazers ?

Damian Lillard 21 novembre

Damian Lillard pourrait refouler un parquet cette saison, mais on n’y croit pas trop.

Source image : Youtube

Hier soir, la franchise des Portland Trail Blazers a annoncé que Damian Lillard progressait dans sa rééducation et qu’il serait réévalué dans deux à trois semaines. On fait le point. 

Le mois de février 2022 a été très éprouvant pour tous les fans de Portland. Entre les défaites, les blessures et le fameux trade de C.J. McCollum à la Nouvelle-Orléans, on a souvent parlé des Blazers ces derniers temps. Hier soir, alors qu’on se préparait à vivre une nouvelle soirée NBA, une information est tombée concernant Damian Lillard. La franchise de l’Oregon a effectivement publié une update sur son meneur superstar :

« Damian Lillard a progressé sans encombre dans la phase initiale de sa rééducation après une opération de l’abdomen. La semaine prochaine, Lillard entamera la phase de reconditionnement de son protocole de rééducation, qui comprend la poursuite de son programme de renforcement musculaire ainsi que des activités liées à la pratique du basket. Il sera réévalué dans deux à trois semaines. »

Blessé aux abdominaux, Damian Lillard n’a pas refoulé un parquet depuis le 31 décembre 2021. Si Dame ne réalisait pas une saison extraordinaire – 24 points, 4,1 rebonds et 7,3 assists à seulement 40,2 % au tir et un vilain 32,4 % du parking – il est certain que sa présence pour la fin de saison pourrait permettre aux Blazers d’arracher une place en Play-In.

Classement Conférence Ouest 28/02/2022Une fois l’information bien digérée, tout de suite vient se poser la question : quel serait l’intérêt pour Portland de faire rejouer Damian Lillard cette saison ? Aujourd’hui, le front office des Blazers dispose de deux options pour cette fin de saison : le Play-In ou le Tanking. Dans le cas où la franchise de l’Oregon souhaiterait se battre pour obtenir une place dans le Play-In avec donc en vue une qualification en Playoffs, le retour de Damian Lillard (ainsi que celui de Jusuf Nurkic) est presque indispensable. On kiffe Anfernee Simons, qui a montré de belles choses cette saison, ou encore Josh Hart mais pour avoir quelques ambitions en cette fin de saison, il va falloir que le patron rechausse la paire d’Adidas, si tant est qu’il puisse le faire avant le 10 avril prochain. Aujourd’hui, les Blazers sont onzièmes de la Conférence Ouest et n’ont que 2,5 matchs d’écart avec les Lakers neuvièmes.

Si mathématiquement la qualification des Blazers dans le Play-In est donc encore possible, on peut se demander quel serait l’intérêt pour la franchise. Après des années à être bons mais pas forcément candidats au titre, les Blazers ont choisi d’appuyer sur le bouton reconstruction à la deadline pour repartir sur de bonnes bases autour de Lillard. Pourquoi ne pas continuer sur cette voie en allant jusqu’au bout de cette réflexion et en allant chercher un haut pick à la prochaine Draft ? Annoncée comme très forte sur les cinq premiers picks, puis plutôt moyenne pour le reste de la cuvée, la Draft 2022 pourrait être l’objectif principal de la franchise. Dans ce contexte, on pourrait ne plus voir ni Lillard, ni Nurkic d’ici la fin de la saison 2021-22, afin que l’équipe coachée par Chauncey Billups perde le plus de matchs possible pour obtenir le max de balles de ping-pong en vue de la Loterie.

On ne s’attendait pas à revoir Damian Lillard jouer cette saison, et même si les Blazers peuvent toujours espérer se qualifier en Play-In, il semble plus probable que Portland sorte le gros tank pour aller chercher un rookie prometteur la saison prochaine. Monsieur l’Horloger, prenez votre temps et revenez-nous en forme la saison prochaine.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top