Blazers

Malgré le grand nettoyage, Damian Lillard réaffirme son attachement aux Blazers : « Mon cœur est à Portland »

Damian Lillard 21 novembre

Portland 4 life ou pas ?

Source image : YouTube

Enchaînant les transferts depuis quelques jours alors que la NBA Trade Deadline est fixée à ce jeudi soir, les Blazers sont en train de faire le grand ménage autour de Damian Lillard. Mais justement, ce grand ménage, il en pense quoi Dame D.O.L.L.A. ? Fait-il confiance à ses dirigeants ou est-il le suivant sur la longue liste des joueurs transférés ? Le sniper de Portland a exprimé ses sentiments, et son discours reste toujours le même.

Hier, on a justement abordé le sujet de la confiance entre joueurs et dirigeants pour tenter de mieux cerner certains dossiers brûlants du moment, notamment celui de Lillard et les Blazers. Cette confiance, elle semble exister aujourd’hui entre Dame et le manager général intérimaire de Portland Joe Cronin. Pour rappel, ce dernier a pris la place du boss Neil Olshey après son renvoi début décembre et on se demandait logiquement quel pouvoir Joe pouvait bien posséder avec son statut d’intérim. Ces derniers jours ont apporté une réponse claire, nette et précise puisque Robert Covington, Norman Powell, Larry Nance Jr. et surtout C.J. McCollum ont tous été transférés ailleurs, dans l’objectif de gagner en flexibilité financière tout en récupérant des picks de draft et quelques jeunots. Damian Lillard – franchise player des Blazers – a évidemment suivi ça de très près mais même si le grand ménage est brutal, avec notamment le départ de son copain du backcourt Cijay, cela ne remet pas en question son attachement à Portland ni sa volonté de gagner avec les Blazers. Dame croit effectivement en la vision de Cronin, qui pose véritablement ses cou*lles sur la table aujourd’hui pour sortir la franchise du ventre mou.

« Mon cœur est à Portland. Je veux gagner. Je sais que j’ai un plan pour revenir à mon meilleur niveau [par rapport à sa blessure, ndlr.]. Et je veux que mon équipe s’accorde avec ça. Je suis un grand fan de Chauncey Billups, et un grand fan de Joe Cronin. Quand on est dans sa position, il faut oser des choses pour voir ce qui marche et s’appuyer là-dessus. Il m’a dit qu’il voulait construire une équipe qui gagne, pas reconstruire. Comme nous étions déjà en relation avant qu’il ne soit GM, je lui fais confiance.

J’attends patiemment pour voir comment ça évolue et pour lui laisser le temps d’exécuter son plan. À ce moment-là, quand on aura plus de visibilité, alors j’aurai probablement un avis plus tranché que maintenant. Il faut que je le laisse faire son boulot et on jugera le produit fini. »

– Damian Lillard, via NBA.com

Parce que oui, le nettoyage extrême de Joe Cronin ne serait qu’une première étape visant à construire rapidement une meilleure équipe autour de Lillard pour les saisons à venir. Ce sont en tout cas les signaux envoyés depuis l’Oregon et qui font que Dame continue de s’imaginer sous le maillot des Blazers. Des signaux encore une fois confirmés par l’insider Marc Stein tout récemment. Sans surprise, d’après Stein, plusieurs franchises sont allées toquer à la porte de Cronin pour prendre la température concernant la disponibilité de Lillard dans un éventuel transfert à quelques heures de la deadline. Résultat, elles se sont bien fait remballer. Dame reste donc clairement la pièce maîtresse des Blazers et on se dirige plus vers une transition que vers une reconstruction complète impliquant aussi un trade du numéro 0. Reste à voir comment cette transition va se dérouler, et ce sera à Cronin de réaliser les bons moves à travers la flexibilité récemment obtenue pour convaincre son franchise player.

Probablement out pour le reste de la saison à cause de son bobo aux abdos et éligible à une prolongation de contrat cet été, Damian Lillard continue à croire dans le projet Blazers, lui qui va suivre de près les futurs mouvements réalisés par son GM. Mais les rumeurs ne devraient pas s’arrêter pour autant, et le scénario d’un éventuel trade pourrait revenir sur le devant de la scène si les Blazers tardent trop dans la construction d’un supporting cast de qualité autour de la superstar de 31 ans…

Source texte : NBA.com / Marc Stein

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top