Blazers

Cody Zeller coupé en scred par les Blazers : le bégé n’a pas résisté au grand ménage, on ne respecte décidément plus les légendes

cody Zeller 09_02_2022

Bonne continuation au sosie moche d’Alex Caruso.

Source image : YouTube

En scred total la nuit passé, Cody Zeller a donc été coupé par les Blazers. Arrivé cet été, Cody n’aura pas fait long feu dans l’Oregon. Eh oui mon grand, il fallait bien que quelqu’un fasse les frais de l’arrivée de tous les cocos de la Nouvelle-Orléans.

Après les énormes trades d’hier entre Blazers et Pels ou Kings et Pacers, la planète NBA était évidemment focus sur ces dossiers bien chauds, et sans qu’on s’en aperçoive, un bégé a payé les frais de l’arrivée de pléthore de joueurs à Portland : Cody Zeller. Il fallait bien couper quelqu’un puisque Portland comptait 17 joueurs dans son effectif, et ce fut donc pour le Z, une décision plutôt logique du management des Blazers compte tenu de la situation du pivot. Après des débuts plutôt réussis en tant que back-up de Jusuf Nurkic, avec du hustle à chaque minute qu’il passait sur le parquet – ce qui fait contraste avec… Nurkic – CZ était précieux dans la rotation de Chauncey Billups. Après 27 matchs néanmoins, l’ancien Hornets se blesse au genou, ce qui le tiendra éloigné des parquets durant douze matchs. Son retour fut également de courte durée puisque le 10 janvier, lors du match contre Brooklyn, il se blesse cette fois-ci assez sérieusement à la cheville. Le verdict tombe, plus de Zeller sur le terrain au moins jusqu’en avril.

Ne pouvant plus compter sur lui et Cod étant agent libre cet été, c’est tout naturellement que les Blazers l’ont donc coupé pour libérer de la place dans le roster. Petit souci, Rip City compte désormais… un seul vrai intérieur dans son effectif car la rotation à trois Nurkic / Zeller / Nance Jr. a été démantelée de façon assez spectaculaire et aucun intérieur de métier n’a été récupéré dans le trade avec NOLA, ni dans celui avec les Clippers. C’est désormais relativement clair, la trade deadline des Blazers n’est pas terminée. En effet, avec la balle d’extérieurs que possèdent Portland, nul doute sur le fait que certains d’entre eux vont bouger d’ici demain soir. On peut par exemple fortement penser à Eric Bledsoe, qui ne devrait pas faire longue route dans l’Oregon, ou encore Tomas Satoransky qui – normalement – ne fait pas partie des plans de Portland. Il va donc falloir rester à l’affut d’une Woj/Shams Bomb dans les 24 prochaines heures pour savoir qui Joe Cronin, le GM intérimaire, va bien pouvoir tenter de ramener avec ces nouvelles pièces. La rumeur Jerami Grant est toujours d’actualité, celle de Myles Turner semble perdre du terrain, mais il n’y a pas vraiment le choix. À moins que le management préfère attendre cet été, comme ça on peut être sûr que le tank sera efficace car la raquette des Blazers s’annonce pour l’instant open bar 24h/24h et 7j/7j.

L’aventure Cody Zeller à Portland fut de courte durée. Seulement six mois après son arrivée le pivot a donc été coupé cette nuit et ses blessures à répétition, les moves du front office et son excédent de flow auront eu raison de lui. Ça arrive, c’est les jaloux ça.

Source texte : Jason Quick/The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top