Heat

Erik Spoelstra sera le coach de la Team Durant pour le All-Star Game : avec un Heat tout en haut de l’Est, c’est une juste récompense

Erik Spoelstra

Erik Spoelstra sera le coach de la Team KD au All-Star Game. Son Heat est trop fort, et ça méritait bien une (première ?) récompense.

Source image : YouTube

Ça y est c’est officiel, le coach du Heat Erik Spoelstra officiera donc en tant que coach de la Team KD à Cleveland. Les Floridiens réalisent une bête de saison, les permettant pour l’instant de se placer ainsi en première place à l’Est. Ne pouvant plus être rattrapé jusqu’à la nomination des coaches, c’est donc Rico qui ira user de son Velleda (non) au match des étoiles.

La win des Sixers hier soir sur les Bulls aura donc précipité les choses. Ne pouvant plus être rattrapé par ces derniers, le Heat enverra du coup, en plus de Jimmy Butler, Erik Spoelstra au match des étoiles. Il affrontera donc la Team LeBron qui, elle, sera gérée par Monty Williams. Dommage pour Billy Donovan qui aurait sûrement bien kiffé connaître sa première sélection mais cette fois-ci ce sera pour le Spo, lui qui exercera lors du pire match à voir pour les amoureux de défense et ce pour la deuxième fois de sa prestigieuse carrière. Sur cette saison il mérite en tout cas totalement cette récompense, certes un petit peu gadget, mais du genre de celles qui font toujours plaisir. Rappelons ici que le gars n’a jamais eu son effectif au complet mais que ça ne l’a pas empêché de dominer sa conférence depuis octobre. Sur 54 matchs Jimmy Butler n’en a joué que 35, Kyle Lowry 41, et Bam Adebayo seulement 29 et le technicien floridien a réussi à faire d’un 5 majeur composé de Tyler Herro, Max Strus, Caleb Martin, PJ Tucker et Omer Yurtseven une équipe compétitive, capable de battre n’importe qui sur 48 minutes… Chap’Spo !

Les qualités de monsieur Erik Spoelstra ne sont évidemment plus à prouver. Double-champion en 2012 et 2013, finaliste déchu en 2014 et finaliste surprenant en 2020, le Heat de Spoelstra (et Pat Riley bien entendu) est une institution en NBA. La plus belle récompense individuelle reste évidemment celle de Coach Of the Year et… tiens donc, le Spo n’a encore jamais été sacré. Cette nomination en tant que coach du All-Star Game est peut-être une étape sur le chemin du COY mais même s’il caracolait en tête de notre dernier COY Ranking la route est encore longue, car Miami n’est pas à l’abri de chuter dans la conférence Est tellement la lutte bat son plein puisqu’il n’y a par exemple que six victoires d’écart entre ce Heat premier et les… Hornets neuvièmes. Puis notons évidemment que le Spo n’est pas tout seul dans la course.. Déjà, son adversaire au All-Star Game Monty Williams est bien là avec le meilleur bilan de la ligue, alors que les délicieux Bulls et Cavs à l’Est pourraient bien voir leurs coachs sacrés. Comment ne pas mentionner Frank Vogel également, si tant est que COY signifie en fait Cauchemar Of the Year haha trop drôle.

Erik Spoelstra est en tout cas bel et bien là cette saison et il n’a jamais été aussi prêt de décrocher ce précieux trophée, la seule babiole manquante dans son armoire.

Source texte : NBA Communications

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top