Mavericks

Brandon Knight monte en puissance : 18 points face aux Blazers, normal pour le roi de la Knight

Michou

Pas sûr que le retour du chevalier ne rappelle que de bons souvenirs à Jason Kidd… Le petit lay-up raté au buzzer a peut-être encore un gout amer…

Source image : YouTube

Il y a de ces joueurs qui peuvent vous faire apprécier des matchs qui semblaient jusque-là des plus banals. Une cheville qui vacille, un petit passage sur le poster, des lay-ups ratés tout seul comme un grand dans des quatrièmes quarts temps serrés… Bref, Brandon Knight fait partie de ces joueurs atypiques, parmi les plus grands spécialistes du “oups chef j’ai glissé” et abonné premium au Shaqtin’ A Fool, mais il avait disparu des radars de la NBA depuis un peu trop longtemps. Désormais de retour depuis le 24 décembre aux Mavericks de Dallas, Dieu seul sait ce qui peut se passer maintenant…

“Où est passé Brandon Knight ?” C’est une question, soyons honnête, qu’a priori personne ne se posait ces derniers temps. Il faut dire que quand ça ne veut pas mieux vaut parfois ne faut pas forcer, mais BK n’était pas de cet avis. Persévérance, volonté à la limite de l’acharnement et obstination sont en quelque sorte le nindo du Chevalier Brandon. Ainsi, après avoir caressé l’espoir de retrouver la NBA avec les Knicks il y a quelques mois, ce sont finalement les Mavs qui ont choisi de donner au meneur la chance de renaître de ses cendres bien calcinées. Les Texans n’ont en effet pas été épargnés par le protocole Covid avec Luka Doncic, Trey Burke, Tim Hardaway Jr, Maxi Kleber et Reggie Bullock qui sont encore privés de parquet, et c’est donc pour pallier les absences sur le secteur extérieur que Dallas a fait appel au meneur des Sioux Falls Skyforce, qui tournait à 21 points, 5 rebonds et 5 passes de moyenne en G League. Ce dernier a été aligné à nouveau en NBA le 24 décembre contre les Bucks, son ancienne équipe, qui était coachée à l’époque par un certain… Jason Kidd, l’actuel coach des Mavericks.

Ces retrouvailles ne sont pourtant qu’éphémères, a priori, puisque les Texans n’ont proposé qu’un contrat de 10 jours à Brandy. À moins que… le chevalier ne leur donne une raison de considérer un renouvellement de contrats dans quelques jours ? Il faut dire qu’hier Brandon a joué et il a même très bien joué. Dans la large victoire de Dallas face aux Blazers le banc a pu s’exprimer, permettant ainsi à Monsieur Knight d’inscrire 18 points à 6/12 au tir, et de délivrer 5 passes. Vers la fin de la première mi-temps on a par exemple pu le voir fumer tout le monde d’une accélération en tête de raquette et lâcher un petit up and under pour feinter Tony Snell et finir dans les airs d’un lay-up main opposée. BK nous a donc rappelé qu’il a du talent et que malgré toutes ses bourdes et ses blessures qui ont mis un véritable stop à sa carrière en 2017, il n’avait à l’époque pas été drafté en huitième position par hasard.

Quand il ne rate pas de lay-ups décisifs, Brandon Knight est un aimant à highlights, d’un côté comme de l’autre de l’histoire. Alors restez branchés sur les prochains matchs des Mavs car il pourrait bien se passer quelques dingueries, d’autant plus qu’il faut en profiter tout de suite car il y a fort à parier que Brandon suive le même chemin qu’Isaiah Thomas aux Lakers… et qu’on ne le revoit pas de sitôt.

Sources : HoopsHype

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top