Heat

Tyler Herro n’a pas le temps : 26 points en 21 minutes pour son retour, et un tatouage 6MOY sur la joue des Pacers

Tyler Herro pari ranking

En image, l’incendiaire préféré de ton incendiaire préféré.

Source image : NBA League Pass

Victorieux des Pacers cette nuit, le Heat a encore pu compter sur un Tyler Herro en mode facteur X. De retour après trois matchs d’absence, le sixième homme de Miami n’a pas fait les choses à moitié. 

Pour les stats du dernier blowout à la mode du côté de South Beach, il suffit de suivre le lien magique.

Les semaines passent et un sentiment demeure : qui pourra donc aller retirer la couronne de Sixth Man Of the Year de la tête de Tyler Herro ? Toujours aussi bouillant, l’ancien de Kentucky n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour cuisiner une équipe d’Indiana qui était déjà larguée à la pause. La recette, elle est connue de tous : du bucket en grande quantité et sur une courte période de temps. 26 points et 5 passes pour le chouchou local et tout ça en… 21 petites minutes. Non content de finir co-meilleur scoreur du match (avec un Duncan Robinson lui aussi bouillant), Herro s’est aussi offert le meilleur +/- avec 31, preuve de son immense impact sur la rencontre. Plus que des chiffres, c’est aussi sur le parquet que Tyler a mis les points sur les i. Des gros shoots sur la tête de plusieurs défenseurs (stepback 3 malgré un double closeout, une bombe en première intention – dédicace à Kevin Durant – mais aussi un beau tomar qui a fait lever l’American Airlines Arena comme un seul homme). On a eu le droit à l’efficacité, on a eu le droit au show, le Heat remporte une fat victoire dans son antre, on en connait un qui a bien mérité sa douche.

Quel début de saison de Tyler Herro ! Planter une vingtaine de points sur les quinze premiers jours, voire pousser sur un mois, ça avait tout d’une belle histoire pour ambiancer la fin d’année mais le gamin n’est pas un adepte des films de Noël (à dire vrai, on en sait rien) et il compte continuer à carburer jusqu’en juin prochain. Son rythme a un peu diminué en décembre à cause d’un match ou deux en-dessous de ses standards du moment mais le joueur de troisième année est toujours au-dessus de la barre des vingt points malgré son rôle en sortie de banc. Grand favori pour le titre de Sixième Homme de l’Année, et aussi en course pour la meilleure progression, Herro peut déjà se frotter les mains. Qui dit troisième année dit éligibilité en fin de saison pour un nouveau contrat. Autant dire que s’il se pointe dans le bureau de Pat Riley avec 20 points par match en sortie de banc et l’étiquette de meilleur remplaçant de la Ligue, le parrain va devoir sortir la grosse valise sous son bureau et allonger les billets verts.

Tyler Herro revenait à peine d’une blessure à la cuisse et il n’a pas mis longtemps pour retrouver ses sensations sur le terrain. Nouvelle grosse perf pour celui qui n’a pas été échangé contre James Harden. Une phrase qu’on entend bizarrement de moins en moins souvent ces derniers temps : sans doute que les coups de chaud du jeunot y sont pour quelque chose. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top