Jeux Olympiques

Le tuto des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : la nouvelle formule expliquée pour arriver jusqu’à l’or les doigts dans le nez

Mauvaise nouvelle pour les Espagnols qui ne pourront plus faire de calculs sur leurs futurs adversaires.

Source image : YouTube

Aborder une compétition comme les Jeux Olympiques avec des certitudes, c’est bien. Connaître les petits détails du fonctionnement du tournoi, c’est encore mieux. Suite au changement de modèle apporté cette année, une petite remise à niveau est nécessaire pour profiter pleinement des quinze prochains jours sans avoir l’impression d’être passé à côté de quelque chose.

Ce dimanche, les Bleus commenceront avec un gros steak d’entrée. Les Américains, qu’ils ont battu en quart de finale de la dernière Coupe du Monde, ont soif de revanche. D’autant que l’équipe n’a plus grand-chose à voir avec celle qui avait été affrontée à Dongguan il y a deux ans. Pour les Jeux Olympiques, Team USA a reconstitué sa Dream Team avec un seul et unique objectif : garder son monopole sur la médaille d’or olympique entamé en 2008. Aussi confiant soit-on pour Vavane et ses copains, la tâche ne sera pas facile ce week-end mais il faudra surtout relativiser en cas de défaite. Chez les femmes comme chez les hommes, le tournoi sera découpée en deux phases. Comme d’habitude, douze nations participeront aux Jeux Olympiques à la différence près qu’elles seront cette fois regroupées en trois poules de 4 équipes, contre deux poules de 6 par le passé. Lors de cette première phase disputée dans un format de round robin ou chacun s’affronte une fois, soit un total de trois matchs par équipe, les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés et les deux meilleurs troisièmes seront également repêchées. On part clairement sur une formule type Euro 2020, cachez tous votre joie surtout. Avec un tout petit peu de réussite, une équipe avec une seule victoire en trois matchs pourra donc participer aux quarts de finale des Jeux Olympiques et cette phrase est certifiée 100% sérieuse. Autant prévenir tout de suite les cancres de la compétition que rien ne sert de tanker, d’autant qu’il n’y aura pas de Draft pour les équipes éliminées.

En cas d’égalité de deux ou plusieurs équipes, voici les critères qui permettront de les départager, du plus important au moins important :

  • Différence de points en confrontations directes
  • Nombre de points marqués en confrontations directes
  • Différence de points totale lors de la phase de groupes
  • Nombre de points marqués lors de la phase de groupes
  • Si les quatre points précédents ne permettent pas de départager les équipes, un tirage au sort sera effectué

Maintenant qu’on a résolu le problème de la première phase du tournoi, on enchaîne avec les phases finales. Ici, on connaît bien la formule avec des matchs à élimination directe en quart de finale, demi-finale et finale avec également une petite finale au programme pour décernée la médaille de bronze. Avant de râler, tenez en compte que les trois vainqueurs de groupe et le meilleur deuxième de la phase de poules seront placés dans le même chapeau et ne pourront pas se rencontrer en quart de finale, idem pour les équipes issues du même groupe. Pour faire clair, en tombant dans la poule des Américains, nos deux équipes fanion ne pourront pas re-jouer contre eux avant les demi-finales, ce qui laissera encore potentiellement une chance de médaille même en cas de défaite contre nos cousins d’outre-Atlantique à ce stade de la compétition. On se rassure comme on peut, même si avec les effectifs envoyés au Japon, la France ne part que dans le but de ramener l’or à la maison. Enfin, il est important de préciser que les affiches des quarts de finale seront tirées au sort en prenant en compte les critères précédemment cités, ce qui empêchera nos chers voisins espagnols de faire trop de calcul lors de leur dernier match de poule.

Ça y est, vous savez tout ! Vous allez même pouvoir expliquer les règles à votre oncle rugbyman qui ne s’intéresse au basket qu’une fois tous les quatre ans. Pour aller au bout, la France devra donc sortir des poule puis cocher les trois derniers tours au Stabilo vert soit six rencontres contre huit pour l’équipe championne auparavant. Maintenant, y’a plus qu’à !

Source texte : FIBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top