Spurs

Becky Hammon bientôt coach en chef ? Avis aux amateurs, la protégée de Gregg Popovich est patiente mais elle se sent prête

Becky Hammon coach

Coach Becky en train de rappeler à DeMar DeRozan qu’il n’a plus le droit de faire la passe à Kyle Lowry

Source image : YouTube

Interviewée il y a quelques jours pour l’émission « Inspiring America », Becky Hammon a assuré qu’elle était prête et déterminée à devenir headcoach. Madame possède en tout cas une sacrée légitimité, qui n’attend plus qu’à être récompensée.

Becky Hammon était une superstar WNBA, parmi les meilleures joueuses de la ligue pendant 15 ans. Son maillot a été retiré aux Stars de… San Antonio. Sa connaissance du game lui a permis de gravir les échelons dans le coaching NBA, enchaînant juste après sa retraite de joueuse sur un poste d’assistant coach à plein temps, une première pour une femme. Coach Hammon se retrouve à la tête des San Antonio Spurs lors de la Summer League 2015 (désormais nommée Kyle Kuzma League) et les mène à la victoire avec Kyle Slow-Mo Anderson. C’est avec le départ du coach adjoint James BorreGOAT (aujourd’hui coach des Hornets de Lamelo Charlotte), que Popovich nomme alors sa protégée première assistante coach. L’histoire continue de s’écrire en décembre dernier lors d’une belle perf du Pop qui se fait… exclure, laissant alors Becky aux commandes des Spurs contre les Lakers. Malheureusement, que ce soit pour une coach femme, homme, alien, ou encore Didier Deschamps, il est très dur de battre LeBron James au basket-ball, LeBron qui infligera à Becky Hammon sa première défaite en tant que headcoach. C’était bel et bien la première fois qu’une femme coachait une équipe NBA.

Lors de cette fameuse interview, Becky nous fait part de ses ambitions et le chemin semble tout tracé pour qu’elle devienne une full-time headcoach. Les Spurs semblent être la suite logique, Popovich se fait de plus en plus vieux, perd de plus en plus de cheveux et commence même à envisager sa retraite au Fenerbahçe pour disposer des meilleurs implants capillaires en Turquie. Becky Hammon n’est pas sa protégée pour rien, elle véhicule même cette « culture » Spurs qu’incarne Pop depuis avant J-C (Jésus-Christ, pas Jordan Clarkson).

“J’ai l’impression que ça pourrait arriver dans un an, comme ça pourrait arriver dans dix. Je ne suis pas vraiment sûre. La seule chose dont je suis certaine, c’est que je serai prête.”

Nul ne sait quand la promotion (attendue) de Becky arrivera, mais ce qui est sûr c’est que nous aussi we’ll be ready. Parce que c’est une femme et que ce serait beau, évidemment mais surtout parce que Becky est douée, et ça reste assez utile.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top