Mavericks

Les Mavs s’offrent la belle affaire de la nuit : Luka Doncic a gagné sa bataille face à Russell Westbrook, et Dallas est… cinquième à l’Ouest

Si le Clippers – Nuggets du petit matin n’était pas mal non plus dans son genre, doucement, on arrive oh, le duel entre les Mavericks et les Wizards restera comme le gros event de la nuit, de part son scénario, ses héros et son importance au classement. Un match magnifique, dont le destin s’est dessiné dans les toutes dernières secondes, et dont l’issue offre ce matin aux Texans… la cinquième place de l’Est. Les deux dernières semaines de régulière s’annoncent mythiques.

La boxscore du combat entre Goku et Freezer c’est juste ici

Que pouvions noues espérer de plus entre Luka Doncic et Russell Westbrook qu’une énorme partie de Compte est bon. Deux hommes qui révolutionnent la partie statistique du game depuis leur arrivée en NBA, pas uniquement bien sûr, deux hommes dont le niveau cette saison est proche de la perfection et qui drivent leur équipe respective vers des résultats globalement très positifs malgré un léger retard à l’allumage pour tout ce beau monde. Cette nuit ? La pression était bien présente, collectivement parlant déjà, puisque les uns comme les autres avaient l’occasion via une victoire de confirmer encore un peu plus leur belle forme du moment, en validant quasi officiellement une place en play-in de l’Est pour les Sorciers, et en allant déloger les Lakers de la cinquième place à l’Ouest pour les Cow-boys, individuellement aussi puisque le meneur des Wizards n’est plus qu’à cinq petits triples-doubles de devenir le maître all-time en la matière.

Très vite le ton est donné, Luka Doncic a plus ou moins tes stats en carrière mais après six minutes de jeu, Russell Westbrook met un peu plus de temps à démarrer, tout comme les Wizards d’ailleurs qui jouent à l’envers et qui sont bien incapables de freiner les ardeurs de Doncic. Incroyable Luka une fois de plus, qui s’il nous fait parfois penser à un jambon beurre (mais sans pain), envoie du rêve à chaque fous qu’il touche la balle. Le genre de mec qui te ferait passer Willie Cauley-Stein pour Amar’e Stoudemire et Tim Hardaway Jr. pour Ray Allen, et très vite l’écart grimpe jusqu’à la quasi quinzaine. Blow-out en vue ? Sûrement pas, car en face on se met en route tranquillement, Rui Hachimura se donne en défense, Bradley commence à mettre ses premières Beal et le duo improbable Daniel Gafford / Raul Neto fait le job. Il fallait bien ça d’ailleurs car en face les tirs à 3-points pleuvent de partout, Dorian Finney-Smith ou Maxi Kleber se régalent, et en addition des Wizards sus-cités se rajoute ce diable de Russell Westbrook, le Brodie nous offrant dès le deuxième quart sa transformation en super guerrier.

A la mi-temps les hommes de Scott Brooks, façon de parler, sont revenus au score, et la deuxième mi-temps sera un chassé-croisé entre deux équipes joueuses et ambitieuses, entre les exploits d’un meneur slovène et d’un meneur saturnien, deux hommes qui tutoieront au final des cieux statistiques devenus leur maison de campagne. 42 points, 10 rebonds, 9 passes et 2 steals pour RW, un match raté (…) puisque ni la victoire ni le TD ne seront cochés, et un Luka Doncic qui finira à 31 points, 12 rebonds et… 20 passes, excuse-nous Magic Johnson. Exploits sur exploits, Bradley Beal qui chauffe à Wash et Trey Burke, DFS et THJ qui les imitent de l’autre côté, et au bout du compte… Bradley Beal qui se dribble sur le pied et qui rate le tir de la gagne. On ne lui en tiendra pas rigueur, on parle quand même du mec qui challenge Stephen Curry dans la course au meilleure scoreur de la Ligue, mais une fin malgré tout dommageable dans un match ou peu importe le vainqueur…ce vainqueur aurait été beau.

Duel de maboules à la mène, et aux Mavs la bonne affaire donc, des Mavs qui sont ce matin cinquièmes de leur conférence, une Conférence Ouest au sein de laquelle tout peut encore arriver sur les places 3 à… 7. On disait quoi déjà ? Ah oui, les deux dernières semaines de régulière s’annoncent mythiques.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top