Rockets

Kevin Porter Jr. passe à la caisse : 50 000 dollars d’amende pour non-respect du protocole sanitaire, ça fait cher la soirée

kevin porter jr 30 avril 2021

« Pour ma défense… Non, rien. »

Source image : YouTube

Le radar sanitaire de la NBA a encore frappé. Cette fois-ci, c’est Kevin Porter Jr. qui s’est fait prendre en flagrant délit de soirée dans un club de strip-tease. Ce qui peut être une soirée tout ce qu’il y a de plus classique pour de nombreux joueurs de la Grande Ligue ne l’est évidemment pas en temps de COVID et l’arrière des Rockets a dû passer à la caisse.

Après Marcus Smart, suspendu cette nuit lors de la victoire des siens face aux Hornets (120-111) et bénéficiaire d’une jolie amende de 89 000 dollars pour des menaces à l’encontre d’un des arbitres de Celtics-Thunder (115-119), ESPN annonce que c’est au tour de Kevin Porter Jr. de devoir passer à la caisse de la NBA. Tonton Adam Silver n’a pas apprécié que l’arrière des Rockets parte tenter d’oublier le temps d’une soirée le fait d’être lanterne rouge de la Grande Ligue. La NBA interdit formellement toute participation à des rassemblements en intérieur de plus de quinze personnes, tout comme l’entrée dans des bars et/ou établissements similaires. KPJ vient donc de recevoir une amende de 50 000 dollars pour s’être rendu dans un club de strip-tease de Miami il y a dix jours, juste après la défaite Houston face au Heat (113-91).

Et il faut dire que la soirée qu’a passé le joueur de 20 ans avait d’ores et déjà eu écho dans la presse, mais pas que pour des raisons sanitaires. Kevin Porter Jr. était en effet accompagné de son coéquipier Sterling Brown, violemment agressé à la sortie de ce night club de Miami. S’il n’a à l’heure actuelle toujours pas retrouvé les parquets, Brown avait rapidement été admis à l’hôpital et les nouvelles avaient été rassurantes sur son état de santé. Pour revenir à Porter Jr., le jeune arrière fait à nouveau parler de lui pour autre chose que ses performances sur les parquets. Les Cavaliers s’étaient déjà débarrassés de lui en janvier pour un clash avec le manager général Koby Altman, pour une histoire de don de sa place du vestiaire à la nouvelle recrue Taurean Prince. Tradé à Houston, le gaucher est depuis devenu titulaire à son poste (on vous l’accorde, la concurrence n’y est pas trop rude) chez les Rockets et a disputé avec eux 22 matchs à 15,2 points, 3,8 rebonds, 6,2 passes et 0,8 interception de moyenne.

Encore un épisode qui fait tâche dans le CV de KPJ. Mais la fin de saison arrive à grands pas et est presque déjà là à Houston, le plus beau tank de toute l’Amérique. Le temps est donc peut-être à la remise en question pour le jeune extérieur talentueux des Rockets, parce qu’il va falloir penser à ne pas se crasher.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top