MVP Rankings

MVP 2020-21 – la dernière ligne droite : de retour de blessure, Joel Embiid veut finir en bombe

Joel Embiid n’a pas dit son dernier mot.

Source image : NBA League Pass

Chaque mercredi jusqu’à la fin de la saison, on va faire un petit point sur l’évolution du classement MVP. On le sait, y’a pas mal de candidats qui sont à la lutte mais il ne peut en rester qu’un au final. Et comme la semaine dernière, Nikola Jokic semble toujours favori, d’autant plus que nombreux de ses concurrents sont aujourd’hui à… l’infirmerie.  

Ils marquent des points actuellement

Pour certains, Joel Embiid a pris trop de retard à cause de son grand nombre de matchs ratés cette saison, à savoir 18 sur un total de 54. C’est un argument qui est largement recevable mais ça ne change rien au fait que Jojo revient bien de sa blessure au genou subie au milieu du mois de mars. Cinq rencontres jouées depuis son retour, plus de 27 points de moyenne avec 8 rebonds et 2 contres en même pas 30 minutes de jeu, autant dire que le pivot des Sixers assure. Philadelphie a remporté quatre de ses cinq derniers matchs – dont un face aux Mavericks de Luka Doncic où Embiid a été monstrueux (36 points, 7 rebonds en 26 minutes seulement) – et a repris la première place à l’Est, à égalité avec les Nets avant le choc de ce soir entre les deux équipes. Joel Embiid et ses copains ont un sacré calendrier dans les jours à venir et ce sera une belle opportunité pour Jojo de faire du bruit dans des matchs en antenne nationale. Bon, ça paraît tout de même compliqué de véritablement revenir sur le devant de la scène dans cette course au MVP, mais on peut compter sur Joel pour continuer à dominer les raquettes. En parlant de domination dans la peinture, Nikola Jokic continue lui son bonhomme de chemin avec notamment un triple-double de moyenne (23,8 points, 11 rebonds, 10,8 passes) sur les quatre matchs joués depuis mercredi dernier. Par contre, les Nuggets sont retombés de leur petit nuage avec deux défaites de suite dont une particulièrement crade contre Boston, et surtout la grosse blessure de Jamal Murray. Outre Embiid et Jokic, on peut citer la grande forme actuelle de joueurs comme Stephen Curry, Jayson Tatum, Paul George ou encore Donovan Mitchell, mais ils partent tous de trop loin pour véritablement se mêler à la course.

Le reste du peloton

Derrière les deux meilleurs pivots de la NBA, les principaux candidats au MVP n’ont pas connu une semaine facile. Déjà, ils sont nombreux à être à l’infirmerie. Giannis Antetokounmpo et James Harden n’ont pas joué le moindre match depuis mercredi dernier, Kawhi Leonard a assuré en fin de semaine dernière mais a raté les deux dernières sorties des Clippers, qui continuent de gagner sans lui (merci PG-13), et LeBron James n’est toujours pas revenu de son gros bobo à la cheville. Difficile de marquer des points dans la course au MVP dans ces conditions. Difficile aussi d’en marquer quand on enchaîne les défaites sans vraiment briller. C’est ce qui se passe actuellement avec Damian Lillard, qui tire un peu la langue à l’image de ses Blazers. Trois défaites en quatre matchs sur la semaine pour Portland, avec un Dame à tout juste 22,5 points et 39,2% au tir, c’est pas fameux. Trois défaites en quatre matchs, c’est également le bilan collectif des Mavericks de Luka Doncic depuis mercredi. Luka fait ses stats, mais il a surtout besoin de victoires pour espérer grimper dans le classement du MVP. Les Mavs sont pour l’instant septièmes de l’Ouest avec un bilan de 29 succès pour 24 revers, juste derrière les Blazers (31-23). On voit mal Doncic avoir une chance si Dallas doit passer par la case play-in tournament, qui visiblement ne plaît pas trop au Slovène.

Le(s) point(s) d’interrogation

L’une des grandes questions qu’on peut avoir aujourd’hui concerne l’impact de la blessure de Jamal Murray sur les Nuggets et donc sur le dossier MVP de Nikola Jokic. Est-ce que le Joker peut atteindre encore un niveau supérieur pour compenser l’absence de son copain du backcourt ? L’absence de Murray va-t-elle plomber les Nuggets et ainsi fragiliser le bilan collectif de Denver ? La saison des Pépites vient sans doute de basculer et on a hâte de voir ce que va proposer Jokic en réponse. Peut-être plus que jamais, le pivot va devoir montrer pourquoi il est l’un des gros favoris pour remporter le MVP. S’il parvient à porter les Nuggets dans les semaines à venir, cela peut devenir un argument supplémentaire pour Nikola, même si on imagine qu’il doit rager devant une telle situation. Car ce qu’il veut, c’est jouer le titre, pas remporter le MVP. Et pour ça, ça s’annonce bien tendu sans Jamal.

Si on devait en choisir un

On reste sur Nikola Jokic, comme la semaine dernière. Rien n’a fondamentalement changé depuis dans la course au MVP, et Niko n’a toujours pas raté le moindre match NBA cette saison. Parmi les huit principaux candidats au Maurice Podoloff Trophy, il est le seul dans ce cas. Forcément ça compte. Avec un mois à jouer, beaucoup de choses peuvent encore se passer mais entre les blessures, les résultats collectifs insuffisants et/ou les performances moyennes de ses concurrents, le Joker semble bien parti à condition qu’il termine sa campagne proprement.

Qui est votre MVP à ce jour ?

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top