Celtics

Evan Fournier est officiellement lancé avec Boston : 23 points à 7/11 from Charenton, les Celtics ont trouvé leur sixième homme de luxe

Evan Fournier 3 avril 2021 interview

Pour franchise player des Celtics tapez 1, pour meilleur sixième homme de l’année tapez 2, pour maire de Boston tapez 3.

Source image : Twitter - @EvanFourmizz

Trois points, deux ballons perdus, cinq tirs ratés et trois fautes. Voilà donc le bilan d’Evan Fournier après trois quarts-temps, dans une victoire certes aisée face à des Rockets débridés, mais dans un match où Vavane peinait à se mettre en rythme. Mais le Français est coquin, et d’un coup d’un seul voilà qu’Evan a fait monter la température au dernier quart. résultat des courses ? Record en carrière avec sept patates à 3-points, et une fanbase rassurée grâce à une victoire devenue essentielle dans la course aux Playoffs à l’Est.

Et la boxscore du match c’est par ici

Il nous fait peur ce potirigolo. Dans un match décousu Evan Fournier galérait à se faire sa place, et cette rencontre dont l’issue semblait déjà écrite peinait à prendre de l’importance à nos yeux. Seule satisfaction finalement, Brad Stevens persistait dans l’utilisation de sa dernière recrue en l’utilisant comme première arme offensive venue du banc, et il n’y avait alors plus qu’à rentrer ces satanés tirs. Un salut qui viendra finalement bien assez tard mais… quel salut. Tel un compétiteur voulant se donner des défis et laissant un tour d’avance à ses adversaires sur un 1500m, Evan allait monter en température en toute fin de match, histoire de rappeler à tout le monde, mine de rien, pourquoi une franchise comme Boston lui fait désormais confiance.

Mis en orbite par un Robert Williams lunaire cette nuit et avec qui il s’était déjà fort bien entendu lors de son premier match malgré des tirs qui ne voulaient pas rentrer, Vavane va alors passer du mode Jordan Poole 2020 au mode Stephen Curry 2016 en enchainant les buckets comme on enchaine les cafés dans une nuit de blow-outs. Not one, not two, not three, mais contrairement aux Three Amigos le boug ne ment pas et va rentrer… six paniers du parking dans le seul dernier quart, portant son total à sept, sur onze tentatives. 23 points au final, record en carrière derrière la ligne, tout le monde est rassuré et le van est lancé, le Evan est lancé, le Va-van est lancé enfin bref on essaie d’être drôle mais la réussite n’est pas toujours au rendez-vous.

Pour franchise player des Celtics tapez 1, pour meilleur sixième homme de l’année tapez 2, pour maire de Boston tapez 3. En tout cas c’est officiel, depuis cette nuit Boston a basculé dans le 94, et on attend désormais la confirmation de la confiance engrangée ce soir, une confiance qu’il fallait juste sortir de sa valise tout juste descendue de l’avion.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top