Bulls

Wendell Carter Jr. absent pour un mois minimum : le gamin ne pourra donc jamais être laissé tranquille par son corps

Wendell Carter Jr

Zach, il va falloir faire encore plus le travail en l’absence de Wendell !

Source image : YouTube

Touché au quadriceps droit face aux Rockets en début de semaine dernière, Wendell Carter Jr. n’a plus foulé les parquets depuis. L’absence du pivot des Bulls pour quatre semaines supplémentaires dans le meilleur des cas pose question, se cumulant à d’autres pépins connus depuis son arrivée en NBA et ralentissant grandement sa progression.

Les Bulls vont devoir se passer pendant plusieurs semaines de leur principale force intérieure. Déjà très loin de posséder une défense rassurante (26è à l’efficacité défensive avec 112,6), Chicago va devoir composer sans sa tourelle Wendell Carter Jr. En effet, comme l’ont annoncé les Taureaux sur les réseaux sociaux au cours de la nuit, le pivot a réalisé une IRM montrant qu’il souffre d’une contusion sévère au quadriceps droit et sera réévalué d’ici un mois. C’est tout de même une lourde perte pour des Bulls bien déplumés à l’intérieur et s’appuyant depuis trois rencontres sur leur sophomore Daniel Gafford et plusieurs joueurs versatiles capables de jouer au poste 5 dans un système small-ball. Billy Donovan se mue donc en Bob le bricoleur pour remplacer au mieux un joueur qui tournait jusque-là à 12,8 points, 8 rebonds et 2,4 passes en 26 minutes de jeu cette saison, facilitant également grandement le jeu grâce à ses écrans et sa bonne vision et qualité de passe pour un intérieur. Zach LaVine et Coby White notamment, ont noué une relation de confiance dans le jeu avec l’ancien de Duke, se mettant au service du collectif et se débrouillant au final avec assez peu de munitions offensives. Il va désormais falloir composer sans lui pour tenir à flot une équipe déjà pas spécialement au-dessus du lot en sa présence. Chicago est pour le moment onzième de la Conférence Est, avec un bilan de 7 victoires et 10 défaites, et reste sur deux défaites face aux Lakers (90 à 101) et aux Celtics (103 à 119). On s’inquiète tout de même plus pour le jeune homme que pour son employeur.

Là où le bât blesse, c’est que Carter Jr. est un habitué des absences de plus ou moins longue durée. Celui qui a été choisi en 7è position de la Draft 2018 par les Bulls n’a disputé que 101 rencontres depuis deux ans et demi. Malgré quelques belles promesses, sa saison rookie avait été grandement raccourcie (44 matchs) à cause d’un pépin au pouce notamment, et suivie d’une opération des muscles abdominaux lors de l’été 2019. Lors du dernier exercice, le pivot n’a pu prendre part qu’à 43 des 65 rencontres de son équipe avant l’arrêt de la NBA en mars 2020 et la reprise dans la bulle (sans les Bulls) à cause d’une blessure à la cheville cette fois-ci. Le talent du gamin n’est pas remis en question, mais il serait bien de voir le joueur de 21 ans enfin pouvoir s’exprimer avec une certaine continuité. Les Bulls auraient bien besoin d’une présence défensive dans la raquette, capable de dissuader et de rattraper certaines erreurs de ses coéquipiers. Si ce n’est pas tout à fait le profil de WCJ, c’est tout de même ce vers quoi Donovan aimerait le faire bifurquer au cours des prochains mois. Plutôt doué balle en main et très intelligent, le jeune intérieur a toute la panoplie nécessaire pour s’imposer en NBA, mais va devoir tout faire pour que son corps le laisse tranquille. Il serait bien trop dommage de le résumer à un simple homme de cristal lorsqu’il sera l’heure de faire le bilan dans quelques mois.

Wendell Carter Jr. pourrait-il être laissé tranquille par son corps ? Ce doit être la demande des fans des Bulls, bien tristes de voir leur jeune intérieur ne pas pouvoir enchaîner depuis plus de deux ans. Espérons pour lui que cette absence d’un mois (voire plus) puisse lui être bénéfique et le faire revenir encore plus fort mentalement et physiquement. À son retour, ce sera le moment de prendre son envol !

Source texte : NBCSports.com et BasketballReference.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top