Rockets

Officiel, les Cavaliers envoient Kevin Porter Jr. aux Rockets : un gaucher prend la place d’un autre à Houston

Nouveau départ pour KPJ ?

Source image : YouTube

Trade alert ! Alors que la NBA nous offrait une nuit assez calme avec seulement trois matchs au programme, on a eu droit à un petit échange dans les coulisses de la Grande Ligue. Kevin Porter Jr., l’extérieur de 20 ans, a été transféré par Cleveland et poursuivra sa carrière du côté de Houston.

On savait que les jours de Kevin Porter Jr. dans l’Ohio étaient comptés. Après son pétage de câble dans le vestiaire, les Cavaliers voulaient s’en débarrasser, soit par l’intermédiaire d’un transfert ou tout simplement en le coupant. Finalement, la franchise de Cleveland a réussi à obtenir une petite contrepartie, mais c’est surtout pour la forme. En effet, comme l’indique Adrian Wojnarowski d’ESPN, KPJ a été transféré chez les Rockets contre un deuxième tour de Draft, qui est protégé… top-55. Autrement dit, les Cavs récupéreront le pick de Houston que s’il se trouve en toute fin de Draft. Traduction, ça ne vaut quasiment rien. Porter Jr., drafté en 30e position en 2019, quitte donc Cleveland après seulement une saison et 50 matchs joués en tout. Malgré un talent certain et une production intéressante au cours de sa campagne rookie (10 points, 3,2 rebonds, 2,2 passes décisives, 0,9 interception, 44,2% au tir, en 23,2 minutes), son comportement et ses problèmes en dehors du terrain sont devenus trop ingérables aux yeux des Cavs, déterminés à passer à autre chose. Pour rappel, l’ancien d’USC n’a pas encore joué le moindre match cette saison, et c’est donc avec le maillot des Rockets sur le dos qu’il foulera les parquets pour la première fois en 2020-21. À noter que Chris Clemons a été coupé par Houston pour faire de la place à la nouvelle recrue.

Malgré les soucis et controverses qui accompagnent le gamin, les Rockets ont décidé de tenter le pari. Houston sort tout juste de l’ère James Harden et un climat de reconstruction s’est donc logiquement installé avec un wagon de choix de Draft récupérés, même si des vétérans comme John Wall et Eric Gordon sont sous contrat pour plusieurs saisons et que Victor Oladipo vient d’arriver. En récupérant Kevin Porter Jr., les Fusées estiment que son cas n’est pas désespéré et qu’il peut devenir une pièce intéressante dans leur nouveau projet, symbolisé notamment par le très prometteur intérieur Christian Wood, qui fait tourner les têtes cette saison. On verra quel rôle KPJ aura avec les Rockets, car il y a quand même du monde sur les extérieurs, mais c’est une opportunité pour le sophomore dans l’optique de remettre sa carrière sur les bons rails. Si l’on en croit Tim MacMahon d’ESPN, l’assistant coach John Lucas va bosser de près avec le jeunot pour l’aider à trouver le bon chemin et y rester. Durant sa carrière de joueur, Lucas avait lui-même connu quelques galères, une expérience qu’il veut utiliser pour guider KPJ, comme il a pu le faire avec d’autres par le passé. On croise les doigts pour que ça marche, car Kevin Porter Jr. a tout ce qu’il faut niveau basket pour s’imposer comme un joueur qui compte dans la Grande Ligue.

Au revoir Cleveland, bonjour Houston. Kevin Porter Jr. peut-il profiter de ce changement d’environnement pour repartir de l’avant ? C’est tout ce qu’on lui souhaite. Pour les Rockets, c’est clairement un pari, mais un pari à faible risque car ils n’ont pratiquement rien lâché dans ce deal.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top