Nets

Les Nets connaissent leur premier gros trou d’air : 4ème défaite en 5 matchs et une défense aux abois, va falloir resserrer les boulons

Les Nets de KD sont dans le dur.

Source image : NBA League Pass

Très séduisants pour entamer la saison avec des victoires convaincantes contre Golden State et Boston, les Nets sont depuis redescendus de leur petit nuage. Cinq matchs, quatre défaites dont trois à domicile, tout ça avec une défense en mode portes ouvertes. Avoir Kyrie Irving et Kevin Durant, c’est bien beau, mais ça ne se traduit pas automatiquement en victoires.

Les deux stars de Brooklyn ont encore une fois bien noirci la feuille de stats face aux Wizards cette nuit. 30 point – 5 rebonds – 10 passes pour Uncle Drew, 28 points – 11 rebonds – 7 passes pour KD, et les Nets qui terminent la rencontre avec 122 points au compteur, un total qui doit logiquement permettre de gagner un match de basket. Pas pour les Nets. Car les hommes de Steve Nash sont une nouvelle fois tombés dimanche contre Washington. Et si le symbole de cette défaite est le double raté du duo Irving – Durant dans les dernières secondes, les deux envoyant chacun une brique à -1, c’est clairement la défense qui est à l’origine des galères actuelles de Brooklyn. 123 pions encaissés face aux Wizards, pas moins de 255 unités accordées lors des deux confrontations contre les Hawks les jours précédents, 116 face aux Grizzlies, autant dire que ça fait beaucoup. Est-ce qu’on est surpris ? Pas vraiment car quand on regarde l’effectif des Nets, on ne peut pas dire que la défense représente une force sur le papier. Et puis pour une équipe nouvelle qui vient d’intégrer deux des meilleurs attaquants de la planète, avec un coaching staff tout neuf réputé avant tout pour son génie offensif, fallait pas s’attendre à voir la formation de Brooklyn être parfaitement réglée en défense. Pourtant, sur les tout premiers matchs de la saison, il y avait des signes encourageants par rapport à l’engagement défensif de Brooklyn et ça se voyait dans les chiffres. Mais sur les dernières sorties et encore une fois hier, les Nets ont connu trop de trous d’air dans leur moitié de terrain pour espérer de meilleurs résultats. C’est encore plus compliqué quand vous galérez pour sécuriser le rebond sur les ratés adverses et que vous perdez 20 ballons comme ce fut le cas cette nuit (11 pour Kyrie et KD), ce qui donne des opportunités supplémentaires pour marquer à l’adversaire. Vous voulez une stat ? Les Nets sont 28e de la NBA au nombre de points accordés sur turnovers (20,4) et bons derniers au nombre de points encaissés sur deuxième chance (20,3). Frustrant, très frustrant.

Sept matchs joués, un bilan de trois victoires pour quatre défaites et un Spencer Dinwiddie out pour la saison, la franchise new-yorkaise espérait sans doute un meilleur départ. Les bonnes vibrations de la semaine dernière ont laissé place aux doutes, même si les Nets sont bien conscients qu’il leur faudra du temps pour tourner à plein régime. Brooklyn n’est pas la première équipe ambitieuse à galérer en début de saison après avoir ajouté deux stars à son effectif. Et comme l’a dit Steve Nash après la défaite face aux Wizards, cette période de turbulences va aider les Nets à grandir. Parfois, il faut passer par là. Cependant, on attend une réaction assez rapide des Nets car le calendrier n’attend pas. Les deux prochains matchs ? Mardi et jeudi, contre Utah et Philadelphie à domicile. L’occasion de revenir sur le droit chemin, même si on a connu mieux comme adversaires pour se relancer. On n’attend pas que Brooklyn se transforme en épouvantail défensif d’un jour à l’autre, mais les Nets doivent revenir aux bases, à savoir protéger le rebond, assurer la défense en transition en perdant notamment moins de ballons, tout ça en communiquant bien et en bossant les automatismes. Ça sera déjà un bon début et avec l’attaque qu’ils possèdent, les New-Yorkais devraient pouvoir repartir de l’avant.

Sans grande surprise, la défense des Nets représente aujourd’hui le point faible de l’équipe et l’une des grandes raisons de leur bilan négatif. Pas de quoi s’affoler mais si Brooklyn veut s’imposer dans les hauteurs de l’Est, va falloir resserrer les boulons à un moment donné. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top