News NBA

Génération Draft 2017 – ils ont prolongé : OG Anunoby, Jonathan Isaac, Markelle Fultz, le sac est sécurisé !

Draft 2017

Cinq joueurs sont demandés à la compta.

Source image : YouTube

L’heure de la reprise a sonné, les rosters sont prêts et les franchises ont eu leurs dernières chances de verrouiller leurs pépites de la Draft 2017. Elles avaient jusqu’à minuit heure française lundi, pour trouver un accord sur les extensions des contrats rookie de la cuvée d’il y a trois ans. Après les prolongations XXL et logiques de Bam Adebayo (Heat), De’Aaron Fox (Kings), Jayson Tatum (Celtics) et Donovan Mitchell (Jazz), certaines ont été signées au buzzer hier. Par ici les infos. 

Markelle Fultz – 50 millions / 3 ans – Orlando Magic

Le numéro 1 de la Draft 2017 a fini l’an passé par sortir la tête du fond des abysses en rejoignant le Magic. Bien lui en a pris car avec une saison enfin complète et 12 points – 5 assists de moyenne, il a pu signer une prolongation digne de ce nom avec des Floridiens qui comptent sur le potentiel du meneur. Contrat cohérent pour les deux parties qui doivent tirer le meilleur l’une de l’autre pour espérer progresser.

OG Anunoby – 72 millions / 4 ans – Toronto Raptors

Ogugua était le 23e choix de ce millésime 2017, il a actuellement 23 ans, suffisamment de signes pour les Raptors pour miser sur leur ailier. On est vache, OG a bien fait son trou et semble désormais propriétaire des ailes de Tampa Bay dans l’Ontario. Les Raptors, toujours fervents défenseurs du sacro-saint adage « le groupe vit bien », prolongent là leur Anglo-nigérian qui s’est parfaitement fondu dans le collectif grâce notamment à sa belle contribution dans sa propre moitié de terrain, mais qui a aussi pris ses premières responsabilités lors des derniers Playoffs. Récompense méritée.

Luke Kennard – 64 millions / 4 ans – Los Angeles Clippers

Luke Kennard a le vent en poupe… normal en signant chez les Voiliers. Voici pour la blague, même si certains jugeront que son contrat est pourtant beaucoup plus drôle. Ce n’est pas tant la valeur intrinsèque qui étonne, Kennard tournait à 15,8 points l’an dernier à Detroit et peut rendre de fiers services, mais plus le rapport salaire/utilisation qui peut s’avérer surprenant pour un arrière qui aura forcément des responsabilités limitées aux côtés de Kawhi Leonard et Paul George, et qui a connu des blessures. Soit, mais les Clippers ne l’ont pas fait venir pour le laisser filer et verrouillent, ici, leur remplaçant de Landry Shamet. La confiance est transmise, c’est le moins que l’on puisse dire.

Jonathan Isaac – 80 millions / 4 ans – Orlando Magic

Le Magic et le potentiel. Couplet déjà évoqué avec Markelle Fultz mais qui prend tout son sens avec Isaac. On a là un freak athlétique, défenseur hors pair, intelligent, complet mais… blessé. Que pouvait alors faire le Magic avec Jonathan, grand espoir mais possédant une carte de fidélité à l’hôpital du coin ? La réponse du board d’Orlando aura alors fusé au buzzer avec cette prolongation de quatre ans et une moyenne de 20 millions l’année. Ce qui s’entend… potentiellement. Encore faudrait-il pouvoir rester sur les parquets. Et après ses nombreux gros bobos, on peut avoir des doutes sur son niveau futur.

Derrick White – 73 millions / 4 ans – San Antonio Spurs

Derrick White avait été choisi en 29e position de la Draft 2017 par les Spurs et en prenant cela en compte, c’est un beau parcours qu’a parcouru White, répondant présent au pied levé, lui qui s’était notamment révélé lors des Playoffs 2019 face à Denver. Un beau Derrick (Bo Derek) qui s’installe donc comme l’un des éléments importants du futur de la franchise texane après « l’ère » DeMar DeRozan – LaMarcus Aldridge.

Voilà pour les cinq grands garçons qui commencent à s’installer durablement dans le paysage NBA, contrairement à certains de leurs collègues de Draft qui vont voir cette saison comme une année charnière avant de tâter le marché des agents libres. Pas le cas de nos amis Markelle, OG, Luke, Jonathan et Derrick, qui honoreront un contrat tout beau, tout neuf.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top