Nuggets

Michael Porter Jr. prêt à devenir la troisième star des Nuggets : la thèse est osée… mais défendable ?

Michael Porter Jr. 4 août 2020

Bientôt un Big Three à Denver ?

Source image : YouTube

MPJ, trois lettres comme Murray-Porter-Jokic, trio de stars dont il semble vouloir acter la naissance, ou simplement comme Michael Porter Jr., joueur encore en devenir qui se doit d’accomplir un gros travail pour répondre aux attentes qui accompagnent son grand potentiel. Des attentes qu’il a généreusement arrosées lors d’une bulle d’Orlando où il a pris du poids dans la rotation des Nuggets. Désormais, l’heure de l’éclosion est venue et ça tombe bien… Denver a besoin de lui.

En y repensant, parler de Michael Porter Junior comme d’un joueur à fort potentiel est, à l’approche de 2021, presque une déception. On aimerait parler d’un joueur avec des accomplissements factuels et enfin regarder vers l’avenir sans spéculer. Mais MPJ reste – malgré une première année où il a enfin joué et où il a pu montrer ses qualités, notamment dans la bulle d’Orlando – un joueur dont on parle au conditionnel. Après des années de galères, deux opérations du dos et autant de saisons blanches à seulement 22 ans… le sophomore a évidemment encore beaucoup de chemin à parcourir avant de devenir le joueur qu’il peut devenir. Seulement voilà, les Nuggets ont besoin de lui après une intersaison qui aura vu les hommes de Mike Malone rater Jrue Holiday et surtout perdre Jerami Grant, parti à Detroit. C’est donc vers le monsieur maybe que les regards se tournent. Et visiblement, le principal intéressé ne manque pas de confiance en lui et au moment de répondre pour The Athletic à la question, « Êtes-vous prêt à devenir la troisième star de Denver cette année aux côtés de Nikola Jokic et Jamal Murray ? », MPJ ne tergiverse pas et se pourfend d’un délicieux :

« Oui, je le suis. »

Quatre mots et cette question, MPJ peut-il répondre présent dès cette année dans ce costume de troisième larron ? Une montée en puissance peut raisonnablement être attendue pour celui qui a montré des signes de pyromanie dans la bulle d’Orlando en pré-Playoffs. Parfois utilisé et parfois laissé sur le banc par Mike Malone durant la saison, Porter Jr. a profité de l’absence de certains joueurs (Will Barton, Gary Harris) pour franchir un cap en Floride, avec 22 points et 8,6 rebonds par match en 33 minutes lors des seeding games, puis des Playoffs à plus de 23 minutes (contre 16,4 en saison régulière) et 11,4 points agrémentés de 6,7 rebonds. Si la confiance lui est transmise, il saura prendre les automatismes et s’avérer comme un véritable atout offensif avec son impressionnante palette. Ultra-mobile du haut de ses 2m08, son impact physique est pesant sur une défense qui ne peut se permettre de le lâcher sous peine de voir une ficelle dans la seconde. S’il a tout de l’arme létale de ce côté du terrain, sa nonchalance défensive pourra vite pousser Mike Malone, qui prône un équilibre collectif constant pour ses Nuggets, à ramener Michel Porteur sur le banc car ce n’est pas la concurrence qui manque dans le Colorado.

Porter Jr. assure toutefois avoir pris conscience de ses carences et aurait bossé sur cet aspect défensif depuis les Playoffs :

« C’est quelque chose que je prends à bras-le-corps. […] C’est quelque chose que je veux. Je veux être un des meilleurs joueurs et je veux défendre les meilleurs joueurs, tout comme je veux que les meilleurs joueurs me défendent. »

Beau bébé de 100 kilos et donc 2m08, Porter Jr. a les capacités pour éparpiller cette concurrence façon puzzle sur les ailes avec notamment le départ de Jerami Grant. Si Paul Milsap occupera le secteur intérieur aux côtés de Jokic, Will Barton – qui peut occuper le poste 3 – a plus un profil d’arrière et Mike Malone devrait donner du temps de jeu à celui qui s’est fait une petite session d’entraînement avec Bradley Beal et Jayson Tatum durant l’intersaison.

« Michael s’est vraiment bien mis en avant lors des 19 matchs de Playoffs qu’il a pu disputer à Orlando. […] Je pense que Michael Porter a une chance d’être un grand talent dans la ligue. Je suis excité de voir ce qu’il va proposer cette année. »

– Mike Malone à propos de son joueur.

Confiant, Michael Porter Jr. est bel et bien un joueur qui peut mener Denver a un niveau supérieur. Phénomène offensif, il sera toutefois dans l’obligation de prendre du plomb dans le crâne et commencer à défendre sous peine de voir son envol se crasher. Quand on a connu autant de galères à son âge, on peut imaginer la faim qu’a le jeune homme, alors s’il met ses crocs en défense, les discussions pour le poste seront terminées et celles de sa place dans le trio de stars pourront commencer.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top