Apéros TT

Free Agency 2020 : qui sont les vainqueurs jusqu’ici ? Apéro TrashTalk

Quasiment trois jours après l’ouverture de la Free Agency, un premier gros bilan s’impose. Et l’une des façons de faire le bilan, c’est de regarder qui sont les gagnants et les perdants. On commence par les winners, en prenant tranquillement l’Apéro.

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’Apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

La Free Agency 2020 s’est lancée ce week-end, et on a eu droit évidemment à de nombreuses signatures ! Que dire des premiers vainqueurs ? Quelles franchises et quels joueurs s’en sortent le mieux dans cette hype d’avant-saison ? Voilà le genre de questions sur lesquelles on a voulu débattre. Clairement, Gordon Hayward et son agent sont à ranger dans la catégorie des gagnants vu le contrat que l’ancien Celtic a décroché avec les Pigeons Frelons. Au niveau des équipes, on a envie de citer les Lakers, plus que jamais armés pour le back-to-back, mais aussi les Hawks, les Suns et les Blazers. Allez, on fait le point sur le marché des joueurs, à vous de juger !

C’est parti pour un petit Apéro d’une demi-heure histoire de revenir sur les vainqueurs de la Free Agency 2020. La réalité du terrain confirmera ou pas ce constat, et on pourra ressortir cette vidéo à l’avenir pour voir si on avait vu juste. 

1 Comment

1 Comment

  1. Dr J

    26 novembre 2020 à 23 h 06 min at 23 h 06 min

    J’ai du mal à distinguer la free agency des transferts et de la draft vu comme tout a eu lieu en même temps. A partir de là, je vois un vainqueur principal : trashtalk ! Autrement dit, je pense qu’il n’y a que deux équipes qui ont passé un vrai cap rien qu’avec les mouvements de roster : les Hawks et les Suns. Ce sont redevenus des noms à mentionner sans sourire aux lèvres quand on parle de playoffs.

    Un autre vainqueur : les Lakers. Être champion et se renforcer encore, c’est du beau taf. Et un dernier quand même : les Blazers. Pas de gros noms mais une profondeur rassurante quand on voit les ravages des blessures ces dernières années. Et surtout, des ajouts défensifs intéressants qui permettront peut-être de limiter enfin les dégâts de ce côté du terrain.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top