Celtics

Officiel : Gordon Hayward décline sa player option pour devenir agent libre, un grand nom arrive sur le marché !

Gordon Hayward a décidé de s’asseoir sur 34 millions pour tester le marché.

Source image : NBA League Pass

C’est l’une des news qu’on attendait ce jeudi. Que va faire Gordon Hayward avec sa player option ? Le joueur et les Celtics avaient récemment repoussé la deadline et la décision est tombée ce soir. Direction la Free Agency pour l’ancien All-Star.

Comme l’indique Shams Charania de The Athletic sur son compte Twitter, Gordon Hayward a donc décidé de s’asseoir sur un salaire de 34 millions de dollars en 2020-21 en déclinant sa player option. Son contrat avec les Celtics se termine donc sur-le-champ, lui qui va être agent libre à partir de vendredi. Au premier abord, on peut être surpris par cette décision car ça fait beaucoup de billets verts laissés sur la table mais l’objectif pour Hayward, ça sera d’obtenir plus d’argent garanti. Au niveau du salaire annuel, Gordon ne recevra pas le même montant que celui de la player option, cependant l’ailier de 30 ans peut sécuriser un total plus élevé à travers un joli contrat sur plusieurs saisons. Quand on connaît l’historique de blessures du bonhomme, ça fait sens et puis malgré les bobos, Hayward a quand même bien réussi à remonter sa cote en 2019-20. Car on se rappelle que sa première saison après sa terrible blessure à Cleveland avait été compliquée, la seconde par contre fut bien plus séduisante, avec des statistiques de 17,5 points, 6,7 rebonds et 4,1 passes décisives, tout ça avec des pourcentages au tir de 50%, 38,3% du parking et 85,5% aux lancers francs. Du solide et il a clairement joué un rôle dans la belle campagne des Celtics, sur le podium de l’Est et finalistes de conférence. De quoi obtenir un deal sympa sur le marché de la Free Agency.

L’aventure d’Hayward à Boston a donc de bonnes chances de s’arrêter là car on imagine mal une prolongation de contrat avec les Celtics, même si ce n’est pas impossible comme scénario. En cas de départ, les Verts ne répartiront pas forcément sans rien. En effet, un sign & trade peut toujours se mettre en place (cela peut notamment permettre à Hayward de signer un contrat plus conséquent en matière de dollars et de durée), c’est d’ailleurs un scénario qui avait été mentionné avec les Hawks récemment, ainsi qu’avec les Pacers. Mais il faut savoir qu’une franchise comme Atlanta possède la marge salariale nécessaire pour le signer simplement en tant qu’agent libre, donc à voir. Les Knicks font aussi partie des rares franchises avec de l’argent à dépenser, et ils seraient agressifs sur le dossier d’après Marc Stein du New York Times. Vous l’avez compris, Gordon Hayward va attirer du monde à partir de vendredi et son dossier sera l’un des plus intéressants à suivre.

Après trois saisons chez les Celtics, ou plutôt deux sachant qu’il a connu une saison blanche, Gordon Hayward semble prêt à écrire un nouveau chapitre dans sa carrière. Avec son expérience, il peut aider une jeune équipe comme Atlanta à franchir un palier, et on se dit aussi qu’il peut avoir un rôle plus grand qu’à Boston s’il débarque par exemple à New York. 

Source texte : The Athletic / New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top