News NBA

Victor Wembanyama a déboulé chez les grands et… il est déjà grand : 22/10/7 pour son premier match en NM1, la jauge de 1000 c’est pour les scouts

Victor Wembanyama 21 octobre 2020

Pense juste à ce que TOI tu faisais à 16 ans.

Source image : Youtube

Si vous avez Internet vous l’avez forcément aperçu ces dernières semaines, affolant les analystes NBA et autres spécialistes de Jeunesse et Sport. Si vous êtes en France vous l’avez forcément aperçu également, puisque une rumeur dit que peu importe où vous vous trouvez sur le territoire, les 2m19 du garçon sont dans votre champ de vision. Ce garçon c’est Victor Wembanyama, nouvel arrivant dans le Top 10 des aimants à touristes américains, juste entre le pinard et le Coulommiers.

On ne vous fera pas ici le digest de Victor Wembanyama, d’autres le font très bien et en ont même fait leur métier. Ce qu’on peut par contre vous dire ce matin ? C’est que le gamin qui a l’âge de manger ses crottes de nez ou de repiquer sa classe de troisième (né en 2004, bordel) a fait ce week-end ses débuts en NM1, troisième aussi mais là on parle de division. La particularité de Victoche ? On veut dire, au-delà du fait qu’il mesure quatre mètres de haut, qu’il court comme Usain Bolt, qu’il dribble comme Kyrie Irving et qu’il shoote comme Stephen Curry ? Et mis à part le fait qu’on n’exagère jamais ? Sa particularité donc, c’est qu’il pourra cette saison évoluer à la fois avec le Centre Fédéral en NM1 mais aussi avec son club de Nanterre, histoire de progresser un max mais aussi de satisfaire un peu tout le monde car un tel prospect n’avait pas vu le jour en France depuis 1638 environ. Il avait déjà secoué le net en dominant lors d’un 2-contre-2 avec Rudy Gobert il y a quelques jours (voir la vidéo ci-dessous), il a encore fait mieux en match officiel.

Wembanyama a donc fait ses grands débuts ce week-end au troisième échelon, face à des adultes donc, dont certains pourraient être son père, et face au Havre celui que certains spécialistes cainris estiment être le prospect le plus doué de la planète n’a pas fait dans la dentelle pour son baptême. 22 points à 10/17 au tir, 10 rebonds, 2 passes, 1 steal et 7 contres en 32 minutes, un peu de déchet du parking (1/5) mais que voulez-vous c’est la génération qui veut ça, et notons d’ailleurs que Vic a donc d’ores et déjà pris plus de tirs à 3-points que Rudy Gobert dans toute sa carrière. Niveau évaluation LNB ça donne un joli 32, en TTFL on est plutôt sur du 42 si ça vous parle, et la jauge de 1000, ou 500, ou bref, prévue dans les salles françaises vient d’être revue à la hausse rien que pour accueillir l’armée de scouts qui risque de venir mater le gamin toute la saison aux quatre coins de la France.  Notez également que grâce à cette perf du gamin… le Centre Fédéral a gagné face au Havre, une incongruité car le programme parisien gagne en général aussi souvent que l’Olympique de Marseille en Champions League, c’est-à-dire à peu près tous les six ans. La fin d’une série de 28 défaites d’affilée, prenez ça les Knicks, un premier succès à l’extérieur depuis… neuf ans, et une cinquième victoire en… 251 matchs, tu m’étonnes que les mecs ont tous les premiers choix de Draft.

Un match seulement, et déjà la foudre qui s’est abattue en Normandie. Surveillez bien ce « petit », y’a des 20/20/10 qui vont tomber très vite, et des cousins qui vont devoir apprendre à écrire son nom.

1 Comment

1 Comment

  1. Djohn-Konkakk

    21 octobre 2020 à 23 h 25 min at 23 h 25 min

    Relativisons… Il ne jouait que contre des adultes après tout.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top