Top 100 All-Time

NBA TOP 100 ALL-TIME : PLACES 4 – 3 ! Apéro TrashTalk

Le lundi est le meilleur jour de la semaine, c’est un fait. Et chez TrashTalk, nous avons décidé de le confirmer en vous envoyant, sur cette saison 2019-20, le Top 100 all-time des joueurs en NBA. Oui oui, un Top 100 all-time, étalé sur toute une année. Un programme exceptionnel, que l’on poursuit aujourd’hui après une longue absence liée au corona, avec les joueurs aux places 4 et 3 !

Si vous aimez les blasphèmes et prendre l’apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner ! 

Il y a eu les Top 10 all-time. Il y a eu les Plans à 3. Il y a eu d’autres projets, évidemment, mais rien d’aussi grand et fou, sur un an. Car oui, on parle bien d’une aventure qui va vous accompagner toute la saison à venir. D’octobre à juin octobre, de l’automne à l’été en passant par l’hiver et le printemps, TrashTalk vous proposera le défilé du Top 100 all-time des joueurs ayant évolué en NBA. Et pour pouvoir garder le fil, cela peut être aussi utile de rappeler certains détails, ce qu’on va faire dans chaque tiret, ci-dessous.

  • Trois joueurs présentés chaque semaine, deux à partir de l’entrée dans le Top 10
  • Question/réponse dans les commentaires
  • Top 100 all-time des membres de l’équipe TrashTalk mis à jour sur le site
  • Tous les critères sont les bienvenus
  • Subjectivité totale

Et encore plein d’autres choses à découvrir, au fur et à mesure que la saison avancera du côté de la bulle d’Orlando. On ne va pas se mentir, ça sent l’année complètement dingue, épique, remplie de clash, de blasphèmes, d’accords et de désaccords. Serez-vous à la hauteur ? Allez-vous prendre part au jeu ? C’est à vous de nous le dire.

Le mode d’emploi pour le grand retour du Top 100 all-time ? Checker la vidéo, poser vos questions, créer votre propre Top 100 et préparer vos arguments pour aller sur le champ de bataille ! 

Source image : montage pour TrashTalk par Léonce Barbezieux

5 Commentaires

5 Comments

  1. Dr J

    19 octobre 2020 à 22 h 18 min at 22 h 18 min

    Une grosse différence entre MJ/LeBron et le reste de l’histoire du basket : sur les 77 joueurs qui ont gagné au moins 3 titres nba, les deux premiers sont les deux seuls à toujours avoir été MVP des finales gagnées. Pour moi ça fait une grosse différence. Je trouve ça délicat d’être le goat quand 4 fois sur 6 titres gagnés tu n’es pas considéré comme le meilleur joueur de ton équipe (pendant les finales en tout cas).

    • LeVerbe

      20 octobre 2020 à 11 h 11 min at 11 h 11 min

      A l’époque de Bill Russell ça n’existait pas.
      Duncan l’est 3 fois sur 5 et Shaq 3/4 donc bon…

      • Dr J

        20 octobre 2020 à 11 h 30 min at 11 h 30 min

        Je ne vois pas où tu veux en venir. Tout ce que je voulais dire, c’est que maintenant que la NBA a vu Jordan et LeBron faire respectivement 6/6 et 4/4 (en attendant la suite), je trouve le statut de goat difficilement attribuable à KAJ, ne serait-ce qu’à cause de cette petite ombre au tableau. Duncan et Shaq, au-delà même de cette analyse, ne sont de toutes façons pas dans le débat du goat. Bill Russell, c’est encore une autre discussion, du fait de l’époque notamment. Je ne me suis pas farci les 11 wins de Russell en vidéo, mais juste statistiquement, il me semble qu’il n’aurait pas gagné les 11 finals MVP. Encore une fois, je ne vois pas où tu veux en venir donc j’ai peut-être répondu à côté.

        • LeVerbe

          20 octobre 2020 à 12 h 08 min at 12 h 08 min

          je remettais en contexte ton commentaire. Je ne trouve pas que le critère « 100% de mvp de finales obtanues sur les finales gagnées » ne soit pertinent. En tout cas, personnellement, ce n’est pas pour ça que je mets ces deux la au-dessus du lot.
          Duncan et Shaq ne sont pas dans la discussion du goat, mais ton commentaire parlait bien des 77 joueurs ayant gagnés 3 titres et pas seulement de ceux qui sont dans la discussion du goat. Je reprenais cette base de comparaison. Je trouve ça étonnant que tu ne te sois pas farci toutes les finales de Bill Russell 😀

  2. Jacky O'neal

    21 octobre 2020 à 12 h 50 min at 12 h 50 min

    Petite Question.

    L’immense Shaquille O’neal, critiquant Dwight Howard, avait dit qu’il avait fait face à une opposition sans commune mesure avec le grand Dwight, ce qui n’est pas faux. Il avait alors cité pour l’occasion Rik Smits, Ewing, Mourning, Robinson, Olajuwon Sabonis, Mutumbo, Duckworth, Divac, mais surtout, surtout, et on arrive à ma question: Greg Ostertag.

    Et c’est vrai que le grand Greg a réussi à éliminer 2 fois Shaquille en finale de conférence. Au dela de sa production à lui, c’est surtout les statistiques de Shaq dans les 2 séries contre Utah qui est spectaculaire. Le grand Greg était bien l’arme absolue contre le Most Dominant Ever.

    Comment se fait-il que le grand Greg n’ai pas été cité dans le top 100? Alors que Shaq en fait une référence absolue à son poste dans les années 90???? Essayez s’il vous plait d’être un peu plus objectif s’il vous plait en incluant un joueur qui certes, n’a pas la Greatness de certains, et l’empreinte, mais qui a accompli de vraies taches de l’ombre… Avec deux finales à l’appui.

    Vous noterez que Stockton et Malone ne sont jamais allés en finale sans lui.

    Je vous autorise donc par la présente à corriger votre top immédiatement pour réparer cette infamie.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top