Nuggets

Jerami Grant devrait décliner sa player option : se taper Kawhi et LeBron en Playoffs, ça mérite une prime de risque

jerami grant

Les belles campagnes de Playoffs c’est bien, mais avec les billets c’est mieux.

Source image : NBA League Pass

L’ailier des Nuggets devrait refuser sa player option pour devenir agent libre cet automne après une belle campagne de Playoffs. Projeté dans le cinq majeur et envoyé au charbon face à Kawhi Leonard et LeBron James, Jerami Grant a fait le taff et pense mériter quelques dollars en plus.

Après une campagne de Playoffs incroyable saluée par toute la planète NBA, les Nuggets doivent déjà repartir au boulot. Le sourire aux lèvres parce qu’il y a de l’espoir, mais avec sérieux parce qu’il y a aussi quelques dossiers à gérer pour revenir plus fort la saison prochaine. Aucune inquiétude autour du duo Nikola Jokic – Jamal Murray, sous contrat respectivement jusqu’en 2023 et 2025, mais quelques role players à surveiller. Paul Millsap, joueur le mieux payé des Nuggets cette saison (oui, oui), est en fin de contrat, tout comme Mason Plumlee et Torrey Craig. Et d’après le Denver Post, Jerami Grant devrait s’ajouter à cette liste lors de l’intersaison. L’ailier dispose d’une player option à 9,3 millions de dollars pour la prochaine campagne et devrait gentiment la décliner pour aller chercher quelques billets en plus. Autour de la Ligue, on évoque même un salaire annuel entre 14 et 16 millions de dollars. On imagine que le prix a augmenté avec la campagne de Playoffs des Nuggets, qui a permis à Jerami Grant de s’inviter dans le cinq majeur et de se mettre en valeur sous le feu des projecteurs. Le mec s’est quand même coltiné Kawhi et LeBron coup sur coup sans broncher et rien que pour ça, il mérite une augmentation.

Les dirigeants du Colorado apprécient ses qualités ainsi que son professionnalisme et les deux camps semblent vouloir continuer l’aventure. Mais son profil de poste 4/3 athlétique, long, mobile et capable de s’écarter risque d’attirer d’autres prétendants autour de la Ligue. D’autant plus que le marché des agents libres n’a pas l’air d’emballer grand monde cette année, et que beaucoup de free agents ont de bonnes têtes de futures stars du championnat chinois. Bref, le moment est opportun pour aller chercher un gros chèque sur plusieurs saisons et le neveu d’Horace a bien compris cela, même s’il ne faut pas oublier que le COVID a globalement fragilisé les finances. Avec les 44 millions libérés par les fins de contrat de Millsap et Plumlee, Denver aura la marge nécessaire pour lui filer sa prime de risque mais ne pourra sans doute pas garder les trois, le contrat XXL de Jamal Murray rentrant désormais en compte (à partir de 2020-21). Millsap continue de filer des coups de main des deux côtés du terrain mais va sur ses 36 ans et a déjà bien siphonné la banque à Denver. On devrait donc logiquement donner la priorité à Grant chez les Pépites, il va juste falloir aligner les billets pour sécuriser l’ailier de 26 ans sur le long terme.

Les deux camps doivent être motivés pour repartir au charbon ensemble après une belle campagne de Playoffs individuelle et collective. Maintenant, il va falloir se mettre d’accord sur les termes du contrat pour ramener l’ailier dans le Colorado la saison prochaine.

Source texte : Denver Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top