Nuggets

Les Nuggets vont chercher un Game 6 au courage face aux Clippers : cette fois-ci Denver a tenu, vivement dimanche comme dirait l’autre

Drucker 2 décembre

Vianney pour chanter l »hymne, on arrive en courant.

Source image : Youtube

On ne donnait honnêtement pas cher de leur peau. Pas parce qu’ils sont mauvais hein, mais tout simplement parce que ces Clippers semblaient – vraiment – trop forts pour eux. Puis ce Game 5 nous a tout d’abord conforté dans nos pensées, puis ce Game 5… a tourné en faveur de Denver. Mais il n’a pas tourné tout seul, alors bravo messieurs et à dimanche.

Longtemps on aura pensé, finalement, ce que l’on pense de cette série depuis une petite huitaine de jours. A savoir des Clippers en dilettante, portés par un toujours aussi parfait Kawhi Leonard et par un smoothie Paul George, et des Nuggets qui jouent le jeu, qui font ce qui peuvent, et qui payent la moindre petite erreur par un 6 ou 8-0 assassin. Un scénario une nouvelle fois utilisé cette nuit par la NBA et des Clippers sereins, étouffant en défense les shooteurs adverses et ne laissant qu’à Nikola Jokic les quelques centimètres nécessaires pour garder un score serré au premier quart. Un écart qui grimpe, doucement, qui atteindra même les quinze points, chouette on va pouvoir taper une sieste avant le Game 7 de 3h. Puis vient alors l’heure du bisou, un bisou entre l’irrécupérable Marcus Morris et Paul Millsap qui va agir comme un déclic pour les Nuggets.

Un déclic, car une pause pipi plus loin c’est bien l’étonnant… Paul Millsap qui allait sonner le réveil des hommes de Mike Malone. Quatorze points pour lui au troisième quart, dernière nouvelle c’est donc encore un joueur NBA, et les Nuggets qui ne veulent pas abdiquer, malgré les coups de boutoir assénés par Kawhi Leonard ou Marcus Morris. L’espoir est de mise et se transforme même en réel objectif de victoire après un 27-8 passé par Denver entre la fin du troisième quart et le milieu du dernier, au nez et à la barbe de Clippers un peu sonnés. Paul le poulpe continue sa mixtape, Jamal Murray se souvient au bon souvenir de son premier tour de Playoffs à 200 pions de moyenne, mais c’est surtout Nikola Jokic qui prend les choses en main pour permettre aux Nuggets de prendre le lead et d’envisager une victoire méritée. Plus que l’envisager Denver ira finalement la chercher grâce à un passage décisif du vilain petit canard Michael Porter Jr., assez invisible ce soir mais auteur d’un tiercé dans l’ordre shoot du parking / contre décisif / gros rebond dans le money time pour prouver à son coach qu’il est peut-être un sale gosse mais qu’il est surtout un sacré phénomène sur le parquet.

La toute fin de match permettra à Kawhi de valider une nouvelle perf énorme (36/9/4/3) mais c’est donc bel et bien Denver qui va chercher le Game 6 dans une série qui n’a peut-être pas encore offert tous ses secrets. La suite ? Dimanche, à… 19h, what a great horaire pour se mettre bien.

stats Nuggets Clippers 12 septembre 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top