Suns

Les Suns l’ont fait : 8/8 dans la bulle, maintenant on allume la TV et on hue les Blazers

Devin Booker 14 août 2020

Spoiler, ça va tirer la tronche dans quatre heures.

Source image : NBA League Pass

La bande à Devin Booker devait gagner ce soir face aux Mavs pour avoir sa chance de participer au play-in de samedi. La chose est faite mais ils n’ont pas pour autant leur destin entre les mains. Avant de sabrer le champagne il va falloir attendre le résultat des Blazers, et ça sent très fort la teille bouchonnée.

Très vite les Suns tapent dedans et auront du mal à laisser leurs adversaires du soir revenir. Pas faute d’essayer, mais les shoots ratés de Deandre Ayton et de Cam Johnson en début de rencontre n’auront pas gêné Devin Booker qui s’est rapidement attelé à mettre son équipe sur les bons rails. 11 points d’avance à la fin des douze premières minutes de jeu, l’écart est créé et les Mavs ont la flemme de faire de trop gros efforts. Les foufous nous calent même un Michael Kidd-Gilchrist de derrière les fagots pour défendre sur le numéro 1 des Soleils, histoire de prouver qu’ils en ont plus rien à foutre. Le suspense est déjà mort et on n’a plus qu’à attendre – déjà –  le dernier buzzer qui achèvera la soirée des arbitres et des joueurs. La mi-temps se conclut avec un différentiel de +19 pour les hommes de l’Arizona et nous offre l’occasion de se refaire une santé avant la reprise d’un second acte avec encore moins de saveur.

Les soldats des deux équipes se font du coup plaisir dans leurs derniers instants de la régulière, le moment choisi par le danseur suave Cameron Payne pour nous faire voir ses skills de basketteur. Le gaucher le plus smooth de la Ligue (non) cale ses 15 points pour maintenir l’avantage des siens. Les Yougoslaves de Dallas font leurs stats avec un 18-20 du cheat code Boban et les 18 unités également de Luka Doncic… en seulement 13 minutes de jeu avant la mi-temps, de quoi préchauffer avant leur premier tour contre les Clippers. Le match se rapproche tranquillou d’une issue sans encombre alors que Dario Saric se décide à montrer quelques moves appris dans sa Croatie natale. parce qu’on n’est pas comparé à Dejan Bodiroga au moment de sa draft pour rien quand même. Rien de plus à signaler et les Suns s’imposent de 26 points dans une partie dominée de bout en bout contre une équipe peu concernée.

La mission première est accomplie mais les fesses des sous-fifres de Monty Williams vont claquer jusqu’à la fin de la soirée en poireautant devant la télé et un Blazers-Nets qui scellera leur avenir. Le travail chez Mickey a été fait à la perfection pour eux, un 8 sur 8 à Orlando pour se donner une chance de Playoffs, mais il faut désormais croire en un choke de Portland pour s’accorder les fameux matchs de play-in. Dans tout l’Arizona et les chambres du Yacht Club, les poupées vaudous de Damian Lillard et ses potes vont se faire piquer salement.

 

stats mavs suns 14 août 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top