Kings

Igor Kokoskov futur entraîneur de Fenerbahçe : le Serbe avait une carence en victoires dans la Grande Ligue

Igor d'Hossegor

Igor d’Hossegor, cherche pas t’as tort.

Source image : Youtube

En place en NBA depuis un paquet de temps, Igor Kokoskov, entraîneur adjoint des Kings, va s’éclipser à la fin de la saison pour enfin re-goûter à la victoire du côté de Fenerbahçe en Turquie. Ciao les nazes.

Arrivé en NBA en 2000 en tant qu’assistant, le petit Igor a gravi les échelons en passant par les Clippers, les Pistons, les Suns, les Cavaliers, ou encore le Magic et le Jazz, pour finir coach principal en 2018 à… Phoenix. Pas de chance pour la destination, enfin pas de chance surtout pour l’équipe qu’il avait à disposition. Avec un meilleur alignement des étoiles, Doncic, son poulain en 2017 lors du championnat d’Europe remporté avec la Slovénie en tant que sélectionneur, aurait pu l’aider dans sa prise de poste. Finalement, Ayton a été drafté en numéro 1 dans l’Arizona et on connait la suite de la saison. Attention, Dédé reste un super joueur NBA mais pas encore du calibre MVP comme Lukito. Une petite année chez les Suns et c’est tout pour Kokoskov… qui a vite dû abandonner ses rêves de head coach dans la Grande Ligue. Sans véritable meneur, la tâche était ardue sous le soleil de l’Arizona, surtout que Booker n’avait pas propension à donner autant le ballon que cette saison. Faisons plutôt comme si le passage du technicien serbe à la Talking Stick Resort Arena n’avait jamais existé. Enfin, Igor d’Hossegor Kokoskov est appelé non pas sur les plages du sud français mais à Istanbul pour prendre la succession de la légende Zeljko Obradovic au Fener : c’est la Woj Bomb à eau du jour !

Même s’il aura sûrement la tête ailleurs, l’actuel sélectionneur de l’équipe nationale de Serbie se fera un bonheur d’accompagner les Kings à Orlando pour la fin de saison de son équipe. Le timing est spécial pour Sacramento et Luke Walton, toujours aux commandes d’une franchise NBA (surprenant), aimerait quand même compter sur son adjoint. Pourquoi pas faire quelques manèges à Disney et essayer d’aider au mieux les Kings à finir de la plus belle des manières la saison. Probablement hors des Playoffs s’il n’y a pas un exploit retentissant lors des huit rencontres finales de toute façon. 

La colonie serbe de Sacto se rétrécit avec le futur départ de Koko mais ça lui fera du bien de botter des fesses en Europe avec les bleu et jaune. On en a trouvé un qui doit avoir hâte de quitter Orlando avant même d’y mettre les pieds !

Source : ESPN, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top