News NBA

Luka Doncic, Zion Williamson, Ja Morant ou Trae Young : les dirigeants NBA unanimes sur le joueur autour de qui construire une franchise

Et vous, c’est qui la base de votre franchise ?

Source image : NBA League Pass

Puisque tout le monde s’ennuie, ESPN a eu la bonne idée de demander à un panel de 20 membres du circuit NBA constitué de coachs, de scouts et de dirigeants de choisir autour de quel joueur ils construiraient leur franchise entre Luka Doncic, Zion Williamson, Ja Morant et Trae Young. Pour avoir des résultats encore plus parlants, ils ont également demandé de les classer de 1 à 4 afin d’en tirer des conclusions plus précises. Vous avez une petite idée des résultats ? C’est ce qu’on va vérifier ensemble.

Pas de doute, nous avons affaire à quatre monstres et forcément, il n’y a pas de mauvais choix dans cette liste. Pourtant, un des quatre noms est clairement à la traîne puisque 16 des 20 membres du jury l’ont placé en dernière position alors que les quatre autres l’ont mis troisième. Vous l’avez peut-être deviné, il s’agit de Trae Young. Alors pourquoi un des deux seuls All-Stars de la liste inspire moins confiance que ses petits camarades pour bâtir un nouveau projet solide en NBA ? La raison est simple et elle tient en un mot : défense. En effet, même s’il a assurément le potentiel pour devenir une des plus grosses armes offensives de la Grande Ligue s’il ne l’est pas déjà, et qu’il pourrait un jour nous sortir une saison comme Nate « Tiny » Archibald et être le meilleur scoreur et le meilleur passeur de la Ligue sur une régulière, lorsqu’on veut une base, elle doit être solide. Or le petit gabarit du meneur des Hawks combiné à sa faible envie dans sa propre moitié de terrain font de lui une des plus grosses passoire de la NBA actuelle. Ça effraie forcément les votants qui le lui font payer sur ce sondage. Mais le piaf a l’habitude, lui qui a été traité de bust avant même son premier match professionnel. On connaît la suite…

En troisième position, un autre meneur. Il a certes des statistiques moins flamboyantes que son compère d’Atlanta, il n’est pas All-Star mais il apparaît tout de même plus solide et avec plus de potentiel aux yeux des juges, on parle de Ja Morant. Être rookie et franchise player d’une équipe qui allait droit en Playoffs à l’Ouest, ça en impose forcément. Le joueur des Grizzlies est le cas qui a le plus divisé les votants puisque il a recueilli 2 premières place, 6 secondes, 9 troisièmes et 3 dernières. Certains le voient donc comme un meneur athlétique capable de dominer tous les secteurs du jeu et d’autres estiment que son plafond est moins haut que celui des autres, sans doute par manque d’une qualité élite autre que ses qualités athlétiques.

En seconde position, veuillez accueillir un garçon qui n’a joué que 19 matchs en NBA. Incroyable d’être si haut avec si peu de rencontres et pourtant… En 29 minutes de temps de jeu en moyenne, Zion Williamson, vous aviez bien compris qu’on parlait de lui, a tourné à 23,6 points et 6,8 rebonds à 59% au tir. On n’ose même pas convertir ses statistiques sur 36 minutes, ça risque de piquer trop fort. Son profil physique unique dans l’histoire lui permet d’être d’une efficacité terrible. C’est une bonne base pour construire une équipe car il laisse vraiment le jeu venir à lui. Simplement, s’il touche 15 ballons dans le match, il marquera 30 points et c’est aussi simple que ça du fait notamment de son gabarit inarrêtable donc mais aussi grâce à une finition diabolique. Néanmoins si son buffet l’a mené aussi haut, c’est également lui qui l’empêche d’aller plus haut. En effet, s’il n’a récolté qu’une seule première place dans ce sondage c’est parce que tout le monde à peur pour ses genoux, lui qui a déjà eu deux soucis physiques cette année. Prions donc les dieux du basket pour qu’on puisse le voir évoluer encore longtemps et en pleine possession de ses moyens.

Si vous calculez bien, seules trois premières places ont été attribués aux trois joueurs cités. C’est donc un massacre, un plébiscite, un gouffre, beaucoup de termes pouvant exprimer la domination de Luka Doncic sur ses concurrents. 17 premières places, 3 secondes, c’est absolument monstrueux. Il faut dire que le Slovène vient de réaliser une des meilleures saisons sophomores de l’histoire. Si les cainris doutaient de son acclimatation à la NBA avant la Draft, le retournement de veste est maintenant général. Si ce choix est presque unanime, c’est parce que même s’il ne progressait plus il aurait déjà le niveau pour être le franchise player d’une équipe qui va très loin en Playoffs. Le souci, c’est qu’il vient d’avoir 21 ans, donc forcément des progrès, il peut en faire. Aucun doute pour ce jury et d’ailleurs aucun doute pour à peu près toute la planète basket, nous avons bien devant nous un monstre all-time.

Si les quatre joueurs ont leurs arguments, lorsqu’on regarde uniquement le nombre de votes obtenus par chaque joueur, la hiérarchie semble très claire. Alors la question que l’on a à vous poser c’est êtes-vous d’accord avec ce classement ?

Source image : ESPN

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top