Warriors

Stephen Curry déprime à l’infirmerie : si ça peut le rassurer, tous les fans de Warriors sont sous Xanax en ce moment

Stephen Curry 18 novembre

Stephen Curry en a marre d’être blessé, en même temps regarder ses potes se faire tabasser c’est jamais agréable.

Source image : Youtube

Éloigné des parquets depuis plus d’un mois à cause d’une fracture de la main, Stephen Curry vit très mal ces dernières semaines. Le meneur californien déprime en voyant les U20 de sa franchise se faire rouler dessus soir après soir sans pouvoir agir. C’est vrai que d’habitude, Kevin Durant ou Klay Thompson étaient toujours là pour gérer le business sans lui. 

Qu’elles sont difficiles ces dernières semaines pour le double MVP ! Être obligé d’assister impuissant aux humiliations de son équipe, ça doit être frustrant. Pour ceux qui jouent au basket, c’est un peu comme quand ton équipe se prend un -55 avant la mi-temps contre les derniers du championnat qui ont l’air de jouer bourrés et que tu dois rester et attendre la fin du match en fixant tes chaussures. Vous l’avez ce sentiment ? Et bien c’est celui que le Chef ressent tous les soirs en regardant ses coéquipiers. On comprend sa détresse et celle que tous les (vrais) fans des Warriors ressentent actuellement. Bons derniers à l’Ouest avec un triste bilan de 5 victoires et 20 défaites bien dégueulasse, c’est toute la Baie qui compte actuellement les jours qui la séparent du retour de leur franchise player. A défaut de les qualifier en Playoffs, ce comeback remplira peut-être plus la nouvelle salle et nous permettra de revoir des tuniques jaunes et bleues dans les top de la semaine. En tout cas, le meneur vit très mal cet éloignement forcé des terrains comme il le déclarait à Marcus Thompson de The Athletic.

« C’est la chose la plus difficile que j’ai dû faire dans ma carrière. J’ai déjà été blessé mais le plus souvent c’était pendant l’intersaison. L’autre fois où j’ai dû rater une bonne partie de la saison régulière, c’était l’année du lockout donc j’ai manqué beaucoup moins de rencontres. Je crois que je vais perdre la tête. »

Le meneur vit moins bien cette saison que Steve Kerr et il commence même à péter un câble (y’a de quoi vu le niveau de son équipe). Pourtant, ce n’est pas la première fois que Baby Face doit rester en costume sur le banc, c’est juste que son équipe n’a peut-être jamais eu autant besoin de lui que cette année. Lors de ses précédentes blessures pendant les Playoffs de 2016 ou 2018 et même la saison dernière, Curry pouvait compter sur le reste de l’équipe pour maintenir le navire à flot jusqu’à son retour. Autant dire qu’en confiant la barre à Ky Bowman et Jordan Poole, il ne faut pas s’étonner de voir ce bateau couler dans les profondeurs de l’Ouest. Les résidents de l’Oracle Arena du Chase Center ont d’ores et déjà tiré un trait sur cette saison avec les blessures de leurs stars. Cependant, ils auront peut-être la chance d’obtenir un bon tour de draft et le retour des Splash Brothers pourrait aider à relancer la machine pour la saison prochaine. De quoi redonner le sourire à Steph, alors attention de ne pas les enterrer trop vite.

Voir ses coéquipiers de faire tabasser et passer des Finales à la Draft en moins de six mois, en effet y’a de quoi déprimer. Allez Chef, remotive-toi, soigne-toi bien et reviens fermer les bouches, le tout avec ta tête de gosse et ton insolence qui commencent à manquer dans la baie.

Source texte : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. Tom

    11 décembre 2019 à 20 h 23 min at 20 h 23 min

    Façon c étais plus au moin sur que la saison serai moche, klay est vraiment important pour l équilibre de l’équipe donc … m enfin voir les ws à la draft me fait limite kiffer. Et j en place une à ceux qui aime voir les warrios au fond pck ils étaint trop cheate ,lebron et son pouvoir d attirer les gens/joueur il est pas plus que cheater, bisous

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top