Blazers

Kevin Love serait chaud pour jouer chez les Blazers : il n’avait pas dit qu’il voulait rejoindre un contender ?

Kevin Love

Portland, c’est pas vraiment ce qu’on peut appeler un contender là…

Source image : YouTube/NBA

Avec les envies d’ailleurs de Kevin Love, il y a forcément des rumeurs qui commencent à faire leur apparition concernant la prochaine équipe de l’intérieur des Cavaliers. Et l’une d’entre elles emmène l’ami Kevin dans l’Oregon. 

On le sait, l’ancien All-Star n’est pas très chaud à l’idée de rester chez les Cavaliers, actuellement avant-derniers de l’Est avec un bilan somptueux de 5 victoires pour 18 défaites. Pour un vétéran de 31 ans qui tourne encore en double-double cette saison avec 15,6 points et 10,5 rebonds de moyenne, c’est compréhensible, lui qui souhaite rejoindre avant tout un candidat au titre. Mais dans le même temps, il ne faut pas oublier qu’il a signé une prolongation de contrat de quatre ans pour 120 millions de dollars à l’été 2018. Ce gros contrat, qui se termine en 2023, ne facilite pas les choses dans les négociations, d’autant plus qu’il reste sur une saison blindée de pépins physiques avec seulement 22 matchs joués. Un transfert de K-Love ne sera donc pas simple, mais on commence à voir certaines franchises apparaître dans les rumeurs. Parmi elles, les Blazers. Si l’on en croit les propos de Kevin O’Connor, analyste pour The Ringer, Portland serait la destination favorite de Kevin Love. Pour le terme « contender », on repassera mais il faut savoir que l’intérieur de Cleveland possède des liens solides avec l’Oregon. S’il est né à Santa Monica, il a grandi du côté de Lake Oswego, où il a ensuite joué en tant que lycéen, avant de revenir à Los Angeles pour évoluer sous les couleurs de l’université d’UCLA. Une arrivée chez les Blazers sonnerait donc comme un retour aux sources pour Kevin.

Possédant actuellement un bilan de 10 victoires pour 15 défaites, les Blazers sont clairement à ranger du côté des déceptions en ce début de saison, et ils cherchent forcément des moyens pour redresser la barre. La signature de Carmelo Anthony symbolise bien tout ça mais vu comment les choses se déroulent, ça risque d’être insuffisant pour retrouver une vraie place dans le Top 8 de l’Ouest. Non pas que Melo ne fait pas le boulot, bien au contraire, lui qui s’est bien intégré à Portland et qui tourne à 16 points de moyenne chez les Blazers. C’est juste que Portland a encore besoin de se renforcer pour vraiment lancer sa campagne. Tout récemment, les hommes de Terry Stotts ont connu un nouveau coup dur, avec la très grosse blessure de Rodney Hood, victime d’une rupture du tendon d’Achille. À côté du backcourt Damian Lillard – C.J. McCollum, Hood faisait partie des satisfactions dans le début de saison compliqué des Blazers et son absence va vraiment manquer, surtout quand on sait que l’ailier fort Zach Collins est également à l’infirmerie pour longtemps, tout comme le pivot Jusuf Nurkic. Ça fait beaucoup de monde sur la touche et l’apport d’un Kevin Love ne serait pas de trop. Sa présence ferait du bien au frontcourt à travers son scoring et ses qualités de rebondeur, même s’il n’est pas réputé pour sa défense.

Avec un tableau de salaires déjà très rempli, les Blazers vont devoir matcher les 30 millions annuels de Kevin Love s’ils veulent s’attacher ses services. Vu que Damian Lillard et C.J. McCollum sont évidemment intouchables, il faudrait envoyer Hassan Whiteside (salaire de 27 millions) ou Kent Bazemore (19 millions) à Cleveland – eux qui sont en plus en dernière année de contrat – avec quelques pièces supplémentaires dont des tours de Draft.

Source texte : The Ringer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top