News NBA

Les Spartans ont retiré le maillot de Draymond Green : des grands sourires cette saison, toujours bon à prendre

Draymond Green

Photographiez bien ce sourire, vous le ne verrez pas souvent cette saison.

Source image : Youtube

La défaite de Michigan contre Duke dans la nuit du mardi 3 décembre restera anecdotique. En effet, tous les yeux étaient surtout tournés vers l’intérieur des Warriors, Draymond Green, dont le maillot universitaire a été retiré à la mi-temps. 

Le cubique poste 1, 2, 3, 4, 5 des Dubs était de retour dans son ancienne université avant-hier soir, et cela pour un grand moment d’émotion : le retrait de son maillot. Ainsi, il est devenu le onzième joueur a recevoir un tel honneur. Pour rappel, natif du Michigan a passé quatre ans sous le maillot blanc et vert avant de se présenter à la Draft en 2012 et de vivre la carrière NBA qu’on lui connaît. Durant sa carrière universitaire, Green a joué 145 matchs pour une moyenne de 10,5 pts, 2,9 passes, et 7,5 rebonds. Il a également participé à deux Finals Four avec les Spartans. De plus, Draymond a gardé de très étroits contacts avec son ancienne fac et a aidé au développement du programme de basket-ball de cette dernière, en faisant notamment un joli don pour améliorer les infrastructures. Comme toute grande gueule émotive qu’il est, Draymond a pris la parole durant une conférence de presse avant le match et a déclaré :

« Tu pars, tu reviens. Tu montres de l’amour aux jeunes. Tu leur montres le chemin. Tu passes du temps avec eux. Tu leur envoies des messages, tu les encourages. C’est ce j’ai appris, grâce aux gars qui sont passés avant moi. »

Cette déclaration montre la proximité de Green avec son ancienne université et son désir d’aider d’autres jeunes du Michigan à arriver dans la ligue. Il est clair que lorsqu’on regarde les images, Draymond tire moins la gueule qu’en courtside quand son équipe se prend une branlée face aux Hornets. On le comprend. Car la saison vient de commencer et pour la première fois depuis bien longtemps les espoirs de titre de l’équipe de la Baie sont évidemment inexistants. On a donc un retour à la réalité brutal pour une franchise et des joueurs comme Steph, Klay ou Green qui ont connu cinq Finales NBA consécutives et trois bagues. En ces temps compliqués, plusieurs membres de la franchise californienne avaient du coup fait le déplacement pour assister à la cérémonie. On pouvait en effet noter la présence de Klay Thompson, de Steve Kerr et de Joe Jacob, le propriétaire des Warriors, qui parlait déjà d’une cérémonie semblable pour honorer le travail de Green du côté de la Baie. Et le numéro 23 a tenu à tous les remercier en déclarant avec émotion:

« Personne n’aurait pu leur reprocher de ne pas être venu, c’est la cérémonie de retrait de mon maillot universitaire. Ils ont pris du temps pour être là pour moi.  C’est ce genre de choses qui te font dire « ok : je veux être là pour le reste de ma carrière. » Et je ferai tout pour cette franchise, pour les aider à réaliser cela. »

Oh non Draymond, pas toi, tu vas nous faire lâcher une larme si tu continues. Cependant, quoiqu’on puisse dire sur ce joueur, on ne peut pas lui enlever sa loyauté et son envie de gagner. En tenant de tels propos, il a littéralement fait une déclaration d’amour à sa franchise même si cette dernière subit un orage très violent récemment. Même si ce rayon de soleil n’a pas eu lieu sur un parquet NBA, cet événement peut ravir les fans des Warriors qui vont vraisemblablement connaître une saison très longue et digne des plus belles années de leurs voisin californien (et oui les Kings, on ne vous oublie pas).

En attendant de recevoir le même honneur du côté de la Californie, Draymond Green a donc rejoint, entre autre, Magic Johnson tout en haut de la salle de l’université du Michigan, un rayon de soleil dans une saison morose qui devrait arracher un des rares sourires de l’année aux fans des Warriors. 

Source texte: espn

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top