Nuggets

On n’arrête plus les Nuggets : huitième victoire en neuf matchs contre les Celtics, Denver poursuit son ascension

Nikola Jokic pari

Les Celtics ont tout donné jusqu’au bout sans Kemba Walker, mais les Nuggets n’ont pas craqué.

Source image : YouTube

Avec le Clippers – Rockets de la fin de nuit, le match entre les Nuggets et les Celtics faisait partie des grosses affiches au programme. Et on a eu droit à une sacrée bataille entre deux des meilleures équipes de la ligue, une bataille finalement remportée 96-92 par Nikola Jokic et ses copains.

Si la sortie sur civière de Kemba Walker vers la fin du deuxième quart-temps a été la grande image de la rencontre, il ne faut pas oublier pour autant la belle bagarre proposée par les deux formations cette nuit au Pepsi Center. Parce que oui, ça ne s’est pas joué à grand-chose. Quatre points exactement. Pourtant, au vu du premier quart, remporté 27-13 par Denver, on pouvait s’attendre à un petit blowout. En effet, les Nuggets étaient bien supérieurs avec encore une fois une défense au top, tandis que les Celtics donnaient l’impression d’être un peu cramés en cette fin de road-trip. Tous les signes pointaient vers une victoire confortable des hommes de Mike Malone, surtout avec la blessure de Kemba. Mais vous connaissez le Celtic Pride ? La fierté de Boston ? La saison dernière, on n’a pas vu beaucoup de solidarité et de collectif dans la maison verte mais cette année, l’histoire est bien différente avec un groupe soudé et très combatif, notamment quand il y a des coups durs. Déjà remarquables d’intensité lors de la dernière rencontre face aux Clippers, les Celtics ont tout donné jusqu’au bout, jusqu’à faire transpirer les fans de Denver. De -13 au début du quatrième quart-temps, les protégés de Brad Stevens sont revenus jusqu’à un petit point dans les dernières minutes, le tout sous les yeux de nombreux supporters de Boston.

Mais Denver n’a pas craqué. Malgré la menace Celtics et le momentum en faveur des Verts, les Nuggets ont fait le taff pour assurer une quatrième victoire consécutive. Jamal Murray et Paul Millsap ont notamment fait mal à Boston dans les ultimes instants en plantant des tirs très importants. Il fallait bien ça pour écarter cet adversaire très accrocheur. Murray a d’ailleurs terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points au compteur (à égalité avec Jaylen Brown), et il a bien été accompagné par Nikola Jokic, auteur d’un triple-double (18 points, 16 rebonds, 10 caviars) après sa belle performance face aux Rockets. Will Barton et Millsap ont respectivement ajouté 15 et 14 points dans la victoire des Pépites. On a donc assisté à une nouvelle victoire axée sur le collectif chez les Nuggets, qui sont l’une des équipes les plus chaudes de la Conférence Ouest en ce moment. En effet, ils ont non seulement enchaîné un quatrième succès de suite, mais ils sont surtout sur huit victoires lors de leurs neuf derniers matchs. Mis à part le revers face à Atlanta, Nikola Jokic et sa bande raflent tout en ce moment. Les joueurs du Colorado ont vraiment trouvé leur rythme de croisière après les hauts et les bas du début de saison, en se basant surtout sur une superbe défense. Pour en revenir aux Celtics, ils terminent leur road-trip avec deux victoires pour trois défaites au compteur, et marquent logiquement le pas après leur très grosse série de dix victoires consécutives.

Les Nuggets et les Celtics ont proposé un gros match de basket, où la défense était à l’honneur. Denver va désormais tenter d’enchaîner avec deux nouvelles rencontres à domicile contre Phoenix et Washington, tandis que Boston voudra se relancer à la maison contre Sacramento et Brooklyn.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top