Hornets

Les Hornets s’imposent au Madison à la dernière seconde : Devonte’ Graham for the win, Charlotte est vraiment une coquine

Buzz City au buzzer, le remake !

Source image : NBA League Pass

La nuit dernière, Malik Monk tuait les Pistons au buzzer avec un 3-points ultra clutch balancé dans les airs au moment où la sirène retentissait. Nouveau shoot pour la gagne des Hornets avec cette fois-ci, Devonte’ Graham qui envoie une bombe climatisante dans le Madison Square Garden, toujours derrière l’arc, pour repartir avec la win. Alors… jamais deux sans trois ? 

Dans un match serré et plutôt appliqué de la part des deux équipes, Knicks et Hornets sont allés au bout du suspense dans le temps réglementaire. Les hommes de Fizdale semblaient pourtant en bonne position pour s’imposer, en comptant quatre points d’avance à 35 secondes du terme. Les deux français, Frank Ntilikina et Nicolas Batum étaient d’ailleurs sur le parquet pour la fin du match. De bonne augure en terme de confiance par rapport à leurs coaching staffs respectifs. Notre Nico national faisait d’ailleurs son retour après une fracture du doigt lors du match d’ouverture de la saison et les deux Frenchies ont proposé une performance sensiblement similaire, avec beaucoup de minutes et de responsabilités, de la bonne défense, de la production un peu partout… et des trous d’air en attaque. Côté Knicks, le rookie R.J. Barrett a encore rendu une belle copie mais s’est fait un peu discret dans le money time. Mitchell Robinson a été efficace à souhait en sortie de banc, avec une bonne présence des deux côtés du terrain. Le pivot a même sur une séquence dans le quatrième quart-temps… posé un pick and roll sur une cheville et fini avec un gros dunk. A noter une nouvelle fois la spéciale David Fizdale pour commencer la rencontre, avec Marcus Morris, Julius Randle et Taj Gibson dans le starting five. Tout un concept auquel nous sommes malheureusement désormais habitués. Chez les Hornets cette nuit ? Magnifique zéro pointé pour Miles Bridges, nouvelle performance un peu cata pour un Terry Rozier qui a multiplié les mauvaises décisions avec notamment des tirs compliqués et complètement hors rythme. Mais heureusement pour Charlotte… un autre guard tire son épingle du jeu en ce début de saison.

Car Devonte’ Graham, vous l’aviez compris, est la belle surprise de ce début de saison pour la franchise de Caroline du Nord. Avec des moyennes de 18 points et 7,5 passes, l’extérieur drafté par Atlanta en 2018 enchaînes les bonnes performances. Cette nuit ? 29 points à 9/16 du parking dit de l’apostrophe gênante, avec en prime le gros shoot de la gagne.

Flashback.

Deux points à combler pour les Hornets lorsque Terry Rozier récupère le rebond défensif, et dix secondes à jouer. Le meneur ne se presse pas vraiment, neuf secondes à jouer. Il ralentit sa course une fois la ligne médiane franchie, heit secondes à jouer. Barrett se met face à lui, les deux hommes se toisent, sept secondes à jouer. James Borrego sentant la couille arriver prend un temps mort, six secondes restantes à jouer. Sage décision de l’homme à la coiffe beaucoup trop laquée, un peu façon Playmobil. Le coach prépare son système. Quoiqu’il arrive, le futur play sera toujours mieux que l’iso cata que nous concoctait Scarry Terry. La réalisation du League Pass s’attarde sur Malik Monk, normal en matière de story stelling, imaginez un gars qui envoie deux game winners en moins de 24h. Batum fera la remise en jeu, la spéciale Lillard tueur de série volume 1. Nico transmet la gonfle à Washington, qui lui-même l’envoie à Graham lancé comme une balle depuis sa moitié de terrain. Frank qui est censé suivre ce dernier se foire légèrement sur la transmission mais revient bien sur son joueur. Graham prend ses responsabilités pour passer devant, lui qui avait déjà rentré huit tirs de loin dans la rencontre. Ficelle ? Ficelle. Nouvelle stupeur dans le Garden. Il restera 2,1 secondes aux Knicks pour tenter un miracle mais la suite tout le monde la connait, un système que l’on qualifiera de « mouais » et/ou une exécution foirée.

New York a encore perdu. Charlotte a encore gagné dans les tous derniers instants. L’histoire se répète immanquablement car les Knicks avaient pourtant le match en main lors de l’ultime minute de la rencontre. Mais pas de panique à New York… la franchise de la Big Apple avait peut être assuré le principal en battant les Mavericks de leur ancienne licorne. Allez, l’heure est potentiellement – déjà – au scouting des futurs top prospects de la Draft 2020. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top