Magic

Preview Magic – Spurs : plongée imaginative dans les coulisses d’un match qui pourrait voir un trade survenir en plein temps-mort

demar derozan - pari

Le pire c’est que c’est possible, demandez à Harrison Barnes.

Source image : YouTube

Cette nuit à 1h du matin, l’Amway Center d’Orlando sera le théâtre d’une rencontre entre deux franchises bien frileuses en ce début de saison. Le Magic et son attaque grippée, les Spurs et leur défense en mousse, et chacune d’entre elle propiétaire d’un bilan peu reluisant à l’heure actuelle. Mais plus que sur le terrain en lui-même, c’est peut-être dans les coursives de la salle que pourrait se dérouler l’action la plus intéressante de ce match. Roulement de tambour…

L’info la plus importante de ces derniers jours sur la longue route entre le Texas et la Floride ? Voyons-voir. Dejounte Murray ne sait pas faire une remise en jeu ? Nope. D.J. Augustin a fait plus de bonnes choses en une série de Playoffs que dans toute sa carrière ? Non plus. Le cerveau d’Aaron Gordon a des problèmes d’irrigation ? Toujours pas. LaMarcus Aldridge fait la grève du basket ? Caramba, encore raté. Non, la breaking news tombée hier concerne plutôt DeMar DeRozan, puisque l’on a appris par l’intermédiaire d’Adrian Wojnarowski que le Magic tenterait actuellement de monter une offre afin de récupérer le shooteur qui n’aime pas shooter. Hasard heureux du calendrier, Spurs et Magic se croisent ce soir à Orlando et tout ce petit monde va donc pouvoir se poser tranquillement autour d’un Pago goût défaite afin de se mettre d’accord ou non. Le plus loufoque qui puisse arriver ? Voir l’ancien Raptor être tradé à la mi-temps ou en plein temps-mort, car Harrison Barnes notamment se rappelle que tout est possible dans ce grand cirque qu’est notre belle NBA et on rappelle quand même que DMDR a appris son départ pour les Spurs sur le parking d’un fast-food. NBA ma belle… Mais imaginez plutôt la discussion de GM’s entre le deuxième et le troisième quart, c’est très imagé et absolument infaisable mais ça nous faisait rire.

R.C. Buford : Wassup guy, alors comme ça t’es intéressé par mon poste 3 titulaire ?

John Hammond : Yo mamène (obligé, ils se parlent comme ça), hum disons que tout est relatif, faut voir comment on peut s’entendre.

RCB : oh bah ça va être très simple, je veux Bamba, Gordon, Evan et deux tours de Draft.

JH : et l’héritage de ma grand-mère aussi ?

RCB : rho…

JH : non mais sans blague… Bamba Gordon et wakatépé baboune ?

RCB : …….

JH : quoi ?

RCB : ok mais tu prends LaMarcus avec DeMar.

JH : QUOIIIIIIII ?

RCB : mec j’en peux plus, il en a rien à secouer et je le paye trop cher.

JH : et donc c’est moi qui serait censé le payer trop cher du coup ?

RCB : c’est l’idée.

JH : bah non.

RCB : au moins j’aurai essayé.

JH : j’ai quelque chose à te proposer. On fait DeRozan contre Gordon et Bamba mais à une condition.

RCB : dis toujours ?

JH : on le fait uniquement si DeMar shoote à 3-points ce soir.

RCB : ça me va.

Fin du match, le Magic s’est imposé 138-125 avec un DeMar DeRozan à 27 points à 11/28 au tir dont 0/9 du parking de l’usine Biactol.

RCB : alleeeeeeeeeeez DEAL !

JH : mais il ne sait pas shooter ! (pleurs)

RCB : on a parlé d’un mec qui doit prendre des tirs, pas les mettre. Allez, envoie la sauce.

Moralité ? Les Spurs gagnent toujours, même s’ils ne le font pas sur le terrain. Merci de nous avoir suivi et à très vite pour d’autres palteaux de fruits de notre imagination, et en attendant on vous donne rendez-vous cette nuit pour cette affiche entre les Spurs et le Magic, avec, évidemment, un DeMar DeRozan à 0/0 à 3-points. Peace, peace and trade.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top