Lakers

Les Lakers sortent les barbelés et enchaînent face au Heat : septième victoire de suite, qu’elle est loin la défaite face aux Clippers

Les Lakers du franchise player Jared Dudley ne s’arrêtent plus !

Source image : YouTube

Portés par une grosse défense depuis le début de la saison, les Lakers ont encore une fois été très solides cette nuit face à une équipe de Miami pas facile à manier. LeBron James et ses copains sont repartis avec la win 95-80, et sont désormais sur une série de sept victoires consécutives.

Les Lakers ne s’arrêtent plus. Depuis leur défaite initiale face aux Clippers en ouverture de la saison, les Angelinos n’ont pas lâché le moindre match et possèdent aujourd’hui le meilleur bilan de toute la NBA. Huit matchs, sept victoires, un revers. Le septième succès a été acquis cette nuit au Staples Center contre Miami grâce à une nouvelle performance défensive de très haut niveau, en particulier en deuxième période. Seulement 34 points encaissés après la pause, 14 dans le dernier quart-temps dont seulement six dans les neuf dernières minutes, et un pourcentage global au tir pour le Heat d’à peine 35% avec un horrible 6/35 du parking. Les statistiques peuvent parfois mentir mais dans ce cas-là, les chiffres sont assez clairs. Si l’on excepte Jimmy Butler (22 points) et Goran Dragic (19 points), les joueurs de Miami n’ont pas beaucoup pesé face à l’intensité défensive des Lakers, qui était trop forte pour une formation floridienne en fin de road-trip, qui plus est en back-to-back. Pourtant, le Heat a quand même réussi à être compétitif dans cette rencontre. Dominés en début de match, les Floridiens ont réussi à revenir dans la rencontre en posant des problèmes à l’attaque californienne à travers notamment une défense de zone qui a bien marché. Miami a ensuite continué à se battre pour rester au contact de son adversaire mais les Lakers ont fini par prendre le dessus. Et comme souvent, leur duo de superstars a su faire la différence.

LeBron James et Anthony Davis ont compilé 51 points à 21/36 au tir dans ce match et ils ont à tour de rôle fait mal aux hommes d’Erik Spoelstra. AD a été particulièrement à son avantage lors des trois premiers quart-temps, lui qui a notamment permis aux Lakers de s’en sortir face à la zone adverse grâce à ses qualités de passeur (7 assists dans ce match) au centre de la défense. Quant au King, il a pris le contrôle du quatrième quart, dans lequel il a inscrit 12 de ses 25 points. Alors que le Heat était revenu à seulement six unités à huit minutes du buzzer final, LeBron a enchaîné les paniers pour creuser l’écart. Ses deux tirs à trois points consécutifs dans le money time ont permis aux Lakers de se mettre définitivement à l’abri, et il en a même profité pour marquer un peu plus l’histoire de son sport. En effet, comme l’indique ESPN Stats & Info, James est devenu seulement le troisième joueur à marquer 20 points dans 1 000 matchs au cours de sa carrière, après Karl Malone et Kareem Abdul-Jabbar. Monstrueux. Mais on imagine bien que l’essentiel est aujourd’hui ailleurs pour le Roi. L’essentiel, c’est donc ce début de saison très réussi avec une équipe de Los Angeles extrêmement sérieuse en défense, et altruiste de l’autre côté du terrain. Si les Lakers ont forcément encore une marge de progression, ils sont assez impressionnants en ce moment et la concurrence peut flipper devant cette équipe.

Sept succès à la suite, une défense qui continue de dominer, un duo LeBron James – Anthony Davis toujours aussi redoutable… bref, ça tourne très bien dans la Cité des Anges en ce moment. Le Heat, pourtant l’une des équipes les plus séduisantes de ce début de saison, est tombé sur un os. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top